Guerre du gaz entre Israël et l'Égypte

le
0
Le Caire suspend ses livraisons en raison de tensions commerciales et politiques.

L'Égypte a décidé de cesser de livrer du gaz naturel à Israël. Selon la compagnie d'État égyptienne Egas, le contrat a été suspendu en raison d'un défaut de paiement de la part des Israéliens depuis au moins quatre mois. La compagnie EMG (Eastern Mediterranean Gaz), le consortium qui assure l'exportation vers Israël, rétorque que ce sont les Égyptiens qui n'ont pas assuré les livraisons de gaz prévues.

Le gazoduc qui traverse le Sinaï entre l'Égypte et Israël a été la cible d'attentats répétés, pratiquement une fois par mois depuis la révolution égyptienne de février 2011. Quatorze explosions successives ont endommagé le gazoduc et, malgré les réparations, les volumes de gaz exportés ont chuté de plus de 70 % au cours de l'année écoulée. Malgré le déploiement de sept bataillons supplémentaires de l'armée égyptienne dans le Sinaï, cette région désertique échappe de plus en plus au contrôle des autorités égyptiennes, qui n'ont jamais réuss

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant