Guerre des sexes à la mosquée de Paris

le
1
Un collectif de musulmanes exige de prier dans la même salle que les hommes, après qu'elles en ont été exclues.

C'est une curieuse sédition féministe qui agite la grande mosquée de Paris. Depuis quelques semaines, «devant l'affluence croissante de fidèles», le plus prestigieux édifice de l'islam en France a décidé de séparer hommes et femmes pendant la prière. Une «décision arbitraire» dénoncée par «Les Femmes dans la mosquée», un collectif de musulmanes ulcérées d'être jugées «trop bruyantes» et «reléguées au sous-sol». Samedi dernier, leur tentative de rejoindre la salle habituelle s'est transformée, racontent-elles, en «bagarre généralisée». Depuis, le collectif comme la grande mosquée ont saisi leurs avocats. Et une pétition contre «l'invisibilisation (sic) des femmes dans les lieux de culte» a été lancée, appelant «les autorités musulmanes de France» à se positionner «sur la place des femmes dans leur communauté».

Il y a deux mois encore, les femmes...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le vendredi 27 déc 2013 à 18:08

    La révolution gronde à tous les étages ?!!!...