Guerre des prix sur la 4G : Fleur Pellerin promet de «remettre de l'ordre»

le
1
Guerre des prix sur la 4G : Fleur Pellerin promet de «remettre de l'ordre»
Guerre des prix sur la 4G : Fleur Pellerin promet de «remettre de l'ordre»

Alors que les chefs des grands opérateurs télécoms s'invectivent, leur ministre de tutelle, Fleur Pellerin, promet des sanctions en cas de publicité trompeuse.

Que vous inspire la guerre des chefs entre opérateurs?

FLEUR PELLERIN. Leurs invectives relèvent de la cour de récréation et je ne suis pas leur surveillante en chef. A l'approche de Noël, mon rôle est d'être certaine que les consommateurs comprennent le service auquel ils ont souscrit et qu'il n'y ait pas de déceptions. L'autre enjeu, c'est la préparation de l'avenir. Il faut s'éviter une panique qui bloquerait les investissements et nous ferait louper le prochain cycle d'innovation. La Corée prépare déjà la 5G!

Comment garantir la qualité des réseaux?

Lorsqu'ils ont acquis leur licence, les opérateurs se sont engagés sur un niveau de qualité. L'autorité de régulation, l'Arcep, est chargée de leur faire respecter. Mais, depuis juillet dernier, l'Arcep n'a plus de pouvoir de sanction à la suite d'une annulation par le Conseil constitutionnel. Nous allons corriger cette situation début 2014 par voie d'ordonnance. Nous allons rendre son bâton au gendarme des télécoms. Si les engagements de couverture ne sont pas respectés, des sanctions dissuasives (astreintes financières, suspensions de licences, etc.) seront prises. Cela va remettre de l'ordre dans ce secteur. En attendant, les consommateurs peuvent consulter eux-mêmes les cartes de couverture du réseau par les opérateurs.

La 4G apporte-t-elle vraiment quelque chose aux consommateurs?

La 4G offre un service bien meilleur que la 3G. Le risque est que les gens ne sachent plus décrypter les offres lorsqu'ils achètent un forfait, s'ils souscrivent un bon service? Avec le ministre de la Consommation, Benoît Hamon, nous allons prendre début 2014 un arrêté régulant la publicité pour mobiles. Comme pour la publicité des opérateurs sur le très haut débit fixe, il ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le dimanche 22 déc 2013 à 12:29

    attention voilà hamon!!!!