Guerre des lobbies géorgiens à Washington

le
0
Le milliardaire Bidzina Ivanishvili, candidat à l'élection présidentielle, a engagé plusieurs cabinets de lobbying aux États-Unis pour déstabiliser son rival, Mikhail Saakachvili.

La bataille électorale géorgienne ne se joue pas seulement à Tbilissi, mais sur les rives du Potomac à Washington. Le milliardaire Bidzina Ivanishvili, grand rival du président Saakachvili, a lancé une armée de lobbyistes à l'assaut de la capitale américaine, payant près d'un million de dollars depuis janvier aux firmes les plus établies de K Street pour déstabiliser son adversaire.

Parmi les nombreux relais utilisés, la vénérable firme Patton Boggs a déjà dépensé 510.000 dollars en 2012, tandis que National Strategies et BGR Group affichaient des budgets de 160.000 et 180.000 dollars pour leur client géorgien, chiffres d'une ampleur inhabituelle pour un parti d'opposition étranger.

Campagnes dans les journaux, virées sur la colline du Capitole pour influencer les «seigneurs» du Congrès, rencontres avec les têtes pensantes des think tanks qui donnent le la en politique étrangère... Les observateurs parlent d'un effort «massif» pour convaincre l'Amériq...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant