Guerre des brevets : Apple prend l'avantage sur Samsung aux Etats-Unis

le
0
Guerre des brevets : Apple prend l'avantage sur Samsung aux Etats-Unis
Guerre des brevets : Apple prend l'avantage sur Samsung aux Etats-Unis

La semaine dernière, l'administration Obama avait volé au secours du groupe américain Apple dans la guerre des brevets qui l'oppose au sud-coréen Samsung. Le gouvernement avait en effet annulé une décision qui l'aurait empêché de vendre certains produits aux Etats-Unis. Mais la marque à la pomme a décidément une bonne étoile: non seulement elle a évité cette censure mais, ce vendredi, elle a obtenu l'interdiction de vente aux Etats-Unis de certains appareils mobiles de son rival. Exactement ce que tentait d'obtenir Samsung à son encontre.

Deux brevets jugés violés

L'interdiction a été décidée par la Commission américaine du commerce international (USITC), devant laquelle le groupe informatique américain avait déposé plainte en août 2011 car il estimait que certains smartphones et tablettes de son concurrent copiaient des fonctionnalités de ses propres produits vedettes, l'iPhone et l'iPad. L'USITC a jugé des violations avérées pour deux brevets, portant sur des technologies liées aux écrans tactiles et à la détection d'accessoires comme les écouteurs. Samsung ne s'est pas exprimé sur la liste des appareils concernés mais tente de rassurer le marché en laissant entendre que la portée serait limitée. «Nous avons déjà pris des mesures pour garantir que tous nos produits resteront disponibles aux Etats-Unis», a-t-il assuré.

L'USITC a en revanche rejeté les accusations d'Apple contre Samsung pour 4 autres brevets. Deux portaient sur la forme des appareils, et notamment les coins arrondis qui caractérisent l'iPhone et l'iPad.

L'affrontement Apple-Samsung, dont les résultats ont jusqu'ici été très variables selon les pays, est particulièrement suivi car ils sont les deux acteurs dominants sur les marchés des smartphones et des tablettes. Par ailleurs, à travers Samsung, Apple s'attaque indirectement à Google et à son système d'exploitation mobile Android, utilisé par toute une série de fabricants. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Etats-Unis: Apple obtient l'interdiction de vente d'appareils Samsung
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant