Guerre des brevets: Apple et Samsung de retour devant la justice

le
0
Guerre des brevets: Apple et Samsung de retour devant la justice
Guerre des brevets: Apple et Samsung de retour devant la justice

Pas de répit dans la guerre des brevets: les deux premiers fabricants mondiaux de smartphones et de tablettes, l'américain Apple et le sud-coréen Samsung, s'apprêtent de nouveau à croiser le fer devant la justice américaine.La sélection des jurés débutera lundi dans un tribunal de San José, au coeur de la "Silicon Valley" californienne. Chacune des parties disposera ensuite de 25 heures pour exposer ses arguments.Les deux groupes s'étaient déjà affrontés dans le même tribunal et sous l'égide de la même juge, Lucy Koh, lors de deux procès géants s'étant soldés l'an dernier par une amende de 930 millions de dollars pour Samsung. Le groupe sud-coréen a fait appel.Les pénalités pourraient cette fois être encore plus élevées, car les plaintes examinées concernent des modèles plus récents et s'étant mieux vendus, comme l'iPhone 5 d'Apple ou le Galaxy S3 de Samsung conçu pour l'attaquer sur le créneau haut-de-gamme.Les deux fabricants ont toutefois sorti déjà chacun une nouvelle génération de ces appareils l'an dernier (l'iPhone 5S et le Galaxy S4), avec la suivante attendue cette année."Les parties essayent vraiment d'impliquer les produits les plus récents et les meilleurs, mais le règlement des contentieux sur les brevets aux Etats-Unis est lent, c'est pourquoi le procès de 2014 portera sur des produits de 2012 et d'avant 2012", commente Florian Mueller, un analyste spécialiste de la propriété intellectuelle, sur le site fosspatent.com.- Conciliation impossible -Les bras de fer judiciaires entre les deux groupes s'étendent à plusieurs pays, avec jusqu'ici des résultats variables."Aux Etats-Unis comme mondialement, Apple et Samsung se sont établis comme des concurrents féroces sur le marché des smartphones, et des adversaires féroces dans la salle d'audience", a commenté lors de décisions préliminaires au procès la juge Koh.Elle a fait pression sur les deux entreprises pour qu'elles ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Google assure que la Turquie a pénétré son système d'adresses internet
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant