Guerre de tranchées pour la présidence du Conseil économique et social

le
0
Les deux principaux candidats à la président du Cese : le président sortant Jean-Paul Delevoye et le vice-président du Medef Patrick Bernasconi.
Les deux principaux candidats à la président du Cese : le président sortant Jean-Paul Delevoye et le vice-président du Medef Patrick Bernasconi.

Qui gagnera la prochaine présidence du Conseil économique, sociale et environnemental (Cese) ? Le coup d'envoi à l'élection du nouveau président sera donné ce jeudi 5 novembre, au retour du président François Hollande de son voyage asiatique. À l'issue du conseil des ministres, on connaîtra la fameuse liste de la quarantaine de « personnalités qualifiées » proposées pour la prochaine assemblée. Le successeur de Jean-Paul Delevoye sera élu d'ici à la mi-décembre par 233 conseillers : les 40 personnalités qualifiées et les organisations membres de l'assemblée.

500 candidatures

L'Élysée aurait reçu plus de 500 candidatures. Preuve que le palais d'Iéna attire encore. On a souvent taxé le Cese de « placard confortable », de belle machine à recaser les copains de l'Élysée et Matignon. La nomination par François Mitterrand de la chanteuse tombée dans la misère Georgette Lemaire, en 1989, avait fait couler beaucoup d'encre. Qu'on n'y reprenne plus l'exécutif ! Cette année, il promet de moins politiser les nominations. Ancienne ministre du gouvernement Juppé, Anne-Marie Couderc, présidente de Pressetalis (société commerciale de messagerie de presse), devrait ainsi faire partie du nouveau Cese.

Pour la présidence, la bataille fait rage entre le président sortant, Jean-Paul Delevoye (68 ans), ancien ministre de la Fonction publique de Jacques Chirac, et Patrick Bernasconi (60 ans), vice-président du Medef. «...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant