Guernesey, le havre de l'ogre Victor Hugo

le
0
Victor Hugo (1802-1885) sur la terrasse de Hauteville House, lors de son exil sur l'île de Guernesey, en 1868.
Victor Hugo (1802-1885) sur la terrasse de Hauteville House, lors de son exil sur l'île de Guernesey, en 1868.

« Iles d’exil » 12/12. Expulsé de Jersey, l’écrivain trouva refuge sur sa voisine, dans la Manche, et y vécut une quinzaine d’années.

« Je dédie ce livre au rocher d’hospitalité et de liberté, à ce coin de vieille terre normande où vit le noble petit peuple de la mer, à l’île de Guernesey, sévère et douce, mon asile actuel, mon tombeau probable », écrit Victor Hugo en épigraphe des Travailleurs de la mer. On est en 1866. l’écrivain a 64 ans, il est en exil depuis quatorze ans, déjà, dont neuf sur l’île de Guernesey.

Guernesey, « paysage et océan mêlés » au large de la pointe de la Manche, ne sera pas son tombeau. Hugo, qui y vivra de 1855 à 1870, après avoir été expulsé de Jersey où il a passé trois ans, aura l’exil particulièrement fécond : sur l’île, il écrira Les Contemplations (1856), La Légende des siècles (1859), Les Misérables (1862), Les Travailleurs de la mer (1866) et L’Homme qui rit (1869)…

Les Travailleurs de la mer, et notamment le prologue qui l’accompagne, seront ses carnets d’un voyageur amoureux, imprégné par l’île en profondeur, mais qui lui imprime à son tour sa marque. C’est comme si, aujourd’hui, on ne pouvait voir Guernesey, son mélange unique de rudesse minérale et de douceur florale, qu’à travers les yeux d’Hugo.

Le romantisme d’Hugo s’est-il renforcé à Guernesey, ou Guernesey est-elle si romantique parce qu’elle a été caressée par le regard du poète ? Hugo, en tout cas, en fait l’incarnation parfaite, élevée au niveau du mythe, de la lutte de l’homme contre les éléments, en l’espèce contre les forces indomptables de l’océan. Et la postérité l’a immortalisé à jamais dans l’image d...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant