Guérini pourrait encore empoisonner le PS plusieurs semaines

le
0
L'exclusion de l'homme fort des Bouches-du-Rhône ne sera effective qu'à l'issue d'une longue procédure interne au parti. Avec une vidéo BFMTV

L'encombrant Guérini va-t-il sortir du jeu à six mois de l'élection présidentielle ? Le Bureau national du Parti socialiste semble avoir tranché en annonçant mercredi la mise en retrait du parti de Jean-Noël Guérini et en lui demandant de démissionner de la présidence du Conseil général des Bouches-du-Rhône, en raison de sa mise en examen pour prise illégale d'intérêts et association de malfaiteurs dans une affaire de marchés publics présumés frauduleux impliquant son frère. Jean-Noël Guérini a contre-attaqué immédiatement et indiqué qu'il n'était «pas question» pour lui de démissionner et qu'il irait jusqu'au bout de son mandat.

Player Figaro BFM brightcove.createExperiences();Plus d'infos en vidéo sur BFMTV.com

Rien n'est donc fait et Jean-Noël Guérini pourrait rester durant quelques semaines un fardeau pour le PS. Une situation gênante qui permet aux troupes d'Arnaud Montebourg de rappeler que leur chef de file avait tiré la sonnette d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant