Guérini : le PS choisit de se donner du temps

le
0
Le rapport Richard sur la fédération des Bouches-du-Rhône est reporté d'une semaine.

Il est urgent d'attendre avant de prendre les décisions qui fâchent. La direction du PS examinera le 5 juillet, et non lors du bureau national de demain comme c'était initialement prévu, le rapport sur la gestion, par Jean-Noël Guérini, de la fédération socialiste des Bouches-du-Rhône, mise en cause par Arnaud Montebourg. Dans un communiqué de pure langue de bois, l'ancien ministre Alain Richard, qui dirige la commission d'enquête mise en place par la rue de Solferino, indique que «la présentation du rapport et les décisions à prendre seront mises à l'ordre du jour du bureau national du 5 juillet». Le temps de «mener les contacts et concertations nécessaires pour que le bureau national, après débat sur le rapport, puisse mettre immédiatement en application les décisions qu'il retiendra».

Alain Richard a donc choisi de se donner du temps. Avec ce report d'une semaine, il enlève une épine du pied de Martine Aubry, tiraillée entre la nécessité de ne pas lai

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant