Guérini : «Le PS a mis la tête dans le sable»

le
0
INTERVIEW - Arnaud Montebourg tacle Martine Aubry qui n'avait pas suivi sa recommandation d'écarter Jean-Noël Guérini du PS.

Le discours est millimétré, chaque mot est réfléchi. «À chaque fois que je parle de l'affaire Guérini, Jean-Noël porte plainte pour diffamation», explique Arnaud Montebourg. Quelques heures avant la convocation de Jean-Noël Guérini devant le juge, le candidat à la primaire socialiste est sorti jeudi d'un relatif silence sur le sujet.

LE FIGARO. - Que vous inspire l'audition de Jean-Noël Guérini devant le juge Charles Duchaine?

Arnaud MONTEBOURG. -J'ai lu le réquisitoire du procureur ainsi que l'ordonnance du juge. Il considére que le clientélisme qui associait le conseil général des Bouches-du-Rhône et les intérêts de la famille Guérini conduisait à des accusations très graves. À côté de l'ordonnance du juge Charles Duchaine, mon rapport était modéré, bien qu'intraitable.

Ce doit être une satisfaction pour vous après l'attention accordée par le PS à votre rapport?

J'ai fait mon travail de secrétaire national du PS à la rénovation. La corrupti

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant