Guérini : deux figures du milieu chez le juge

le
0
Bernard Barresi et Michel Campanella ont été placés en garde à vue lundi.

À quelques jours de l'examen de la demande du juge Duchaine de levée de l'immunité parlementaire du sénateur socialiste Jean-Noël Guérini par le bureau de la Haute Assemblée, prévue le 12 décembre, le juge marseillais, qui instruit cette affaire tentaculaire de marchés publics présumés truqués, a placé lundi en garde à vue Bernard Barresi, une figure du grand banditisme marseillais. D'autres personnes du milieu marseillais dont Michel Campanella, un chef d'entreprise considéré comme proche de Barresi, étaient également entendues par les gendarmes de la section de recherches de Marseille chargés de l'enquête. Les deux hommes avaient été interpellés ensemble, le 5 juin 2010 à Golfe Juan, sur la Côte d'Azur, pour une affaire de blanchiment et d'extorsion de fonds présumés. Le frère de Michel Campanella, Gérald, a déjà été longuement entendu par le juge Duchaine dans un des volets de l'affai...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant