Guérini change de stratégie

le
0
L'élu PS a déploré une « mauvaise analyse de ses intentions et de ses protestations » par le juge.

Jean-Noël Guérini, le sénateur et président PS du conseil général des Bouches-du-Rhône inquiété dans une affaire de marchés présumés frauduleux, change de stratégie. Sa demande de dépaysement du dossier ayant été refusée à deux reprises, et le juge Duchaine qui instruit l'affaire ayant demandé la levée de son immunité parlementaire après son refus le 13 septembre de répondre à ses questions, il se fait tout miel. Il a répondu vendredi à une nouvelle convocation du juge, «avec plaisir» a-t-il commenté.

Mis en examen depuis le 8 septembre dernier pour association de malfaiteurs, prise illégale d'intérêt, complicité de trafic d'influence et complicité d'obstacle à la manifestation de la vérité, il a manifestement préféré répondre aux interrogations du juge plutôt que de se voir contraint par les forces de l'ordre de se rendre dans le bureau du magistrat.

«Le juge a rédigé la demande de main levée de l'immunité parlementaire et l'a adressée

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant