Guerbet: 2016 placé sous le signe de l'intégration.

le
0

(CercleFinance.com) - Voilà presque un an, Guerbet, le spécialiste français des produits de contraste pour l'imagerie médicale, concrétisait la plus importante acquisition de son histoire : celle de la division CMDS (produits de contraste et systèmes d'injection) du groupe américain Mallinckrodt. Une opération de grande taille délicate à digérer, du moins pour l'instant.

En effet, la branche CMDS acquise auprès de Mallinckrodt est intégrée au périmètre de Guerbet depuis le 27 novembre 2015. Une opération doublement compliquée pour le groupe familial français : d'une part, le périmètre acquis était d'une taille équivalente à celui de Guerbet, et d'autre part, il était mal en point, avec un CA en baisse de l'ordre de 20%.

Alors que la “date anniversaire” de l'opération approche, où en sommes nous ? Les ventes publiées le 24 octobre par Guerbet sur les neuf premiers mois de son exercice 2016 confirment un fort “effet de périmètre” : en données publiées, le CA du “nouveau Guerbet” s'envole de 65,4% à 568,4 millions d'euros.

Cependant, venir à bout de l'érosion des ventes de CMDS n'est pas une mince affaire, d'autant qu'en données proforma, les tendances ne sont pas enthousiasmantes : - 5,3% au premier semestre, - 4,6% au 3e trimestre.

Rappelons que l'an dernier, le directeur général de Guerbet, Yves L'Epine, comptait que le groupe “retrouve, dès 2017, la voie de la croissance”, après avoir achevé l'intégration de CMDS. Réaffirmée jusqu'à l'été, cette prévision a disparu des communiqués depuis celui détaillant les comptes du 1er semestre, le 28 septembre dernier. Bref, si le 23 septembre, l'action Guerbet tutoyait encore les 66 euros, elle est maintenant retombée aux alentours de 55 euros.

Qu'en pensent les analystes ? Qu'après un bénéfice par action ajusté de 3,15 euros en 2015, selon FactSet, l'exercice 2016 devrait se solder par 3,22 euros seulement, soit des PER de l'ordre de 17 fois. Avant un bond anticipé de 38% en 2017 à 4,45 euros par action, d'où un PER plus raisonnable de 12,2 fois.

Une perspective plutôt attrayante, mais à confirmer. Prochain événement inscrit sur l'agenda du groupe : le CA 2016, attendu le 15 février 2017.

EG


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant