Guéant, l'éminence grise en première ligne

le
0
L'ex-secrétaire général de l'Élysée, préfet de carrière, revient au ministère de l'Intérieur par la grande porte. Il succède à Brice Hortefeux, un autre fidèle de Nicolas Sarkozy.

À 66 ans, Claude Guéant devient «Monsieur le Ministre». Il y a encore une semaine, il ne se doutait pas qu'il quitterait si vite l'Élysée. À une demande d'interview qui lui avait été transmise il y a quelques jours, il avait répondu à un proche : «Je continue ma cure de silence.» Désormais, le très puissant secrétaire général de l'Élysée devenu ministre de l'Intérieur va retrouver le maelström médiatique qui lui plaît tant.

Son départ, qui avait déjà été envisagé en novembre dernier, lors du précédent remaniement, permet de donner un nouveau départ au ministère de l'Intérieur, avec une personnalité emblématique sur les sujets de sécurité. Malgré les services rendus par Brice Hortefeux, Nicolas Sarkozy constate que celui-ci a perdu du terrain dans l'opinion sur le sujet. Préfet, Claude Guéant a passé plus de l'essentiel de sa vie professionnelle au ministère de l'Intérieur, dès la fin des années 1970 avec le ministre de l'Intérieur Christ

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant