Guéant imprime peu à peu sa marque

le
0
Le ministre de l'Intérieur tiendra son premier meeting politique le 3 juillet en Alsace.

Des mots tranchants: «la France ne doit pas faire venir des chômeurs supplémentaires», a déclaré vendredi Claude Guéant à Modane, en ajoutant qu'il se «réservait d'augmenter» l'objectif annuel de reconduites à la frontière des clandestins. Depuis sa nomination, le nouveau ministre de l'Intérieur assume d'incarner l'aile droite de la majorité. Ses déclarations sur l'islam et l'immigration, ou ses prises de position sur le mariage gay et le cannabis, en font le champion d'un électorat soucieux des problématiques régaliennes et conservateur sur les sujets de société: «Il passe très bien dans cette frange-là, reconnaît un conseiller. Plus que chez les centristes, c'est sûr...»

À moins d'un an de la présidentielle, Guéant est également désireux d'envoyer des signaux à l'électorat catholique. En coulisses, il a œuvré pour que le projet de loi sur la bioéthique, adopté par le Parlement le 23 juin, maintienne le principe d'interdiction, avec dér

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant