Guéant : des «radars pédagogiques» installés

le
0
Le ministre de l'Intérieur compte mettre en place sur les routes 1000 radars indiquant leur vitesse aux automobilistes. Mais contrairement aux radars classiques, ceux-là ne sanctionneront pas les excès de vitesse.

Après avoir durci le ton cette semaine sur la question des radars, le gouvernement passe à la méthode douce. Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a annoncé dimanche le déploiement dès la semaine prochaine d'un «millier de radars pédagogiques» indiquant leur vitesse aux automobilistes. Ceux-là seront «sans sanction», a-t-il précisé.

Ces radars calculent la vitesse des automobilistes et affichent cette vitesse (en rouge si la limite est dépassée) sur des panneaux lumineux ou indiquent la mention «trop vite». Certains précisent même le numéro d'immatriculation de la voiture. Ils seront «placés notamment dans les zones dangereuses, y compris sur des itinéraires dans lesquels des radars existent», a expliqué le ministre, qui s'exprimait lors du Grand rendez-vous Europe 1/Le Parisien. Ils permettront selon lui à l'automobiliste de «lever le pied». Claude Guéant a qualifié cette mesure de «première tranche» d'un «nouveau volet de la politique routière

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant