Guatemala-Le nouveau procès pour génocide de Rios Montt suspendu

le
0

GUATEMALA, 6 janvier (Reuters) - Le nouveau procès pour génocide de l'ancien dictateur guatémaltèque Efrain Rios Montt s'est ouvert lundi à Guatemala Ciudad mais a vite été suspendu, la défense réclamant le dessaisissement d'un des trois juges instruisant l'affaire. Les détracteurs de Rios Montt l'accusent d'avoir mené une politique de la terre brûlée lors de la guerre civile. L'ancien dictateur, âgé de 88 ans, a été reconnu coupable, en mai 2013, d'avoir supervisé le massacre d'au moins 1.771 membres de la communauté maya Ixil alors qu'il était au pouvoir en 1982 et 1983. La peine de 80 ans de réclusion à laquelle il avait alors été condamnée a cependant été cassée moins de deux semaines plus tard par la Cour constitutionnelle pour vice de procédure. Lundi, Efrain Rios Montt a assisté à l'ouverture de son nouveau procès sur une civière. Ses avocats avaient envoyé tout d'abord une lettre pour l'excuser pour raisons de santé mais la justice avait rejeté leur requête. Les avocats de la défense de l'ancien dictateur ont obtenu la suspension de ce nouveau procès car, selon eux, l'un des trois juges est partial. Le verdict rendu en mai 2013 avait alors été salué comme une victoire pour la justice au Guatemala, où 250.000 personnes ont été tuées en 36 ans de guerre civile, de 1960 à 1996. Lorsque Rios Montt était au pouvoir, les forces de sécurité avaient lancé une offensive au cours de laquelle des soldats avaient violé, torturé et tué des dizaines de milliers de paysans mayas soupçonnés d'avoir aidé la guérilla marxiste. (Sofia Menchu; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant