Guantanamo : Obama signe son renoncement

le
0
En ne renouvelant pas la mission de Daniel Fried, diplomate chargé de trouver des pays d'accueil pour les détenus de Guantanamo, le président américain marque clairement son impuissance à tenir une promesse électorale.

L'annonce confirme, s'il en était besoin, que la fermeture de Guantanamo n'est plus une priorité pour Barack Obama. Comme le révèle le New York Times , le Département d'État vient de mettre fin à la mission du représentant spécial Daniel Fried, chargé de démanteler la prison spéciale créée après le 11 septembre 2001 pour accueillir les suspects de terrorisme. Appelé à d'autres fonctions, le diplomate ne sera pas remplacé.

Cet aveu d'échec constitue le dernier des nombreux renoncements imputables au président américain depuis qu'il a signé, le 22 janvier 2009, le décret ordonnant la fermeture de Guantanamo «dans un délai d'un an». Entre-temps, les républicains l'ont contraint à abandonner l'idée de faire juger les suspects de terrori...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant