Guantanamo dans l'impasse

le
0
Un tiers des 166 détenus poursuivent une grève de la faim depuis plus de six mois.

Poulet halal, agneau, dattes et miel: la cuisinière de Guantanamo, Sam Scot, avait préparé une sorte de festin pour les prisonniers musulmans de la prison, enclave américaine en terre cubaine, afin de célébrer la fin officielle du ramadan. Cette faveur devait contribuer à calmer les esprits, dans l'espoir d'éviter une résurgence des débordements devenus quotidiens.

Depuis six mois, le plus controversé des centres de détention américains vit au rythme d'une grève de la faim impliquant 53 des 166 prisonniers que compte «Gitmo». Trente-huit d'entre eux, qui refusent obstinément de s'alimenter, doivent être nourris de force selon la technique du «gavage», jugée dégradante par les associations de droits civiques et les organisations internationales. Ils protestent contre l'attentisme des autorités américaines, qui renâclent à affranchir 86 individus pourtant jugés libérables, ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant