Guaino confronté à une candidature dissidente aux législatives

le
0
Guaino confronté à une candidature dissidente aux législatives
Guaino confronté à une candidature dissidente aux législatives

PARIS (Reuters) - Le conseiller spécial du président sortant, Henri Guaino, qui a été investi candidat de l'UMP dans la troisième circonscription des Yvelines, sera confronté à une candidature dissidente d'un élu local solidement implanté, Olivier Delaporte.

Le maire UMP de La Celle-Saint-Cloud depuis 1998 a dénoncé samedi ce qu'il qualifie de parachutage.

"C'est malheureux qu'on en soit encore à ces méthodes-là. C'est pas comme ça qu'on fonctionne, la politique c'est pas ça, c'est d'abord le terrain, c'est le respect des gens, c'est le respect des électeurs", a-t-il déclaré à i>Télé.

"Aujourd'hui, je dis 'non'. Non à des méthodes de parachutage", a-t-il ajouté. "On va faire campagne parce que maintenant il s'agit de passer aux choses sérieuses."

Henri Guaino, qui n'a jamais été élu, a justifié sa décision par la nécessité de donner du poids à ce qui sera peut-être l'opposition au lendemain des législatives des 10 et 17 juin.

"C'est la suite du prolongement naturel de ce que j'ai fait depuis des années et des années dans la politique", a-t-il dit sur France Info. "La suite logique de cet engagement c'est d'aller devant les électeurs parce que demain la majorité présidentielle d'hier, peut-être l'opposition de demain, aura besoin de voix."

Nicolas Sarkozy a recueilli plus de 63% des voix au second tour de la présidentielle dans la troisième circonscription des Yvelines.

Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant