GTT: rassure sur ses perspectives et son dividende.

le
0

(CercleFinance.com) - Plus forte hausse du SBF 120 ce midi, l'action Gaztransport et Technigaz (GTT) s'adjugeait plus de 7% à 26,6 euros, ce qui rapproche de nouveau sa capitalisation du milliard d'euros. La Bourse salue ainsi les résultats annuels et surtout les prévisions publiées hier soir, globalement jugées rassurantes.

Pour GTT, bureau d'études concevant des systèmes de stockage de gaz, notamment pour les méthaniers, et disposant de facto d'une position dominante sur son marché, 2015 s'est soldé par un CA stable de 226,5 millions, conformément aux prévisions de la direction, qui tablait sur 'un montant sensiblement équivalent à celui de 2014, proche de 227 millions d'euros'.

La forte position commerciale de GTT a probablement causé l'intérêt de la Korean Fair Trade Commission (KFTC), qui a ouvert une enquête en début d'année, chahutant le titre en Bourse. 'Cette investigation concernerait un éventuel abus de position dominante en relation avec la construction de méthaniers par les chantiers navals coréens', indique GTT, qui n'en sait pas plus à ce stade. A suivre.

Comme prévu là encore, le résultat net part du groupe, en hausse symbolique de 1,6% à 117,3 millions d'euros, représente 51,8% du CA, à comparer avec une prévision 'd'environ 50%' - et un taux exceptionnellement élevé d'une manière générale.

Le PDG du groupe, Philippe Berterottière, insiste notamment sur le 'niveau élevé' des commandes, au nombre de 35 en 2015. En 2014, ce chiffre avait atteint le niveau 'record' de 47 unités.

Il confirme donc les prévisions déjà avancées pour 2016, à savoir : un CA de plus de 250 millions, un taux de marge nette supérieur à 50%. Et il ajoute plusieurs éléments : d'abord, la marge nette devrait rester supérieure à 50%. Ensuite, le dividende des exercices 2016 et 2017 sera 'au moins équivalent' à celui de 2015, soit un coupon global stable de 2,66 euros (83% du résultat), dont un solde de 1,36 euro est encore attendu. Notons que le rendement de la valeur, éligible au PEA, atteint le taux élevé de 10% aux cours actuels.

GTT a surtout fait des efforts pour permettre au marché de mieux anticiper son activité future. Quid des commandes ? Elles avaient commencé 2015 à 114 unités avant de grimper, fin mars dernier, au record de 129, puis elles sont reparties vers le bas : 128 fin juin, 122 fin septembre, et 118 fin décembre.

De plus, le groupe fournit bien de détails supplémentaires. Son carnet correspond ainsi à 619 millions d'euros de CA de 2016 à 2020, dont 242 millions pour l'année en cours et 209 pour 2017. Il ajoute qu'entre 2016 et 2025, ses marchés devraient enregistrer environ 330 commandes d'unités, principalement des méthaniers

Chez Morgan Stanley, on maintient le conseil neutre de 'pondération en ligne' avec une cible de 31 euros. Les analystes estiment que GTT a changé de politique de dividende : il n'est désormais plus seulement question d'un taux de distribution ('au moins 80%'), mais aussi d'un montant absolu. Il s'agit donc d'un engagement plus fort, du point de vue de l'investisseur. Morgan Stanley note malgré tout que le dividende que l'on peut désormais anticiper se révèle inférieur de 6% aux précédentes attentes du marché pour 2016 et 2017.

Les analystes aiment bien la valeur mais s'inquiètent des perspectives à moyen terme pour les commandes, en l'absence de mise en route de grand projet de gaz naturel liquéfié (GNL). Sans oublier l'incertitude que fait peser l'enquête en Corée du Sud.

Chez Société Générale, on salue les nouvelles prévisions tout en les qualifiant 'd'objectif extrêmement ambitieux à long terme'. Les analystes estiment cependant que si les prises de commandes vont baisser en 2016, 'elles ne seront pas négatives, comme le cours actuel semble l'escompter'. Et ils ajoutent : 'les fondamentaux de long terme de GTT sont probablement bien plus solides que le marché ne le pense'. A 'conserver' sur la valeur, ils visent 47 euros.

Prochaine date inscrite sur l'agenda du groupe : le CA du 1er trimestre, le 12 avril au soir.

EG


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant