GTT: de nouveaux éléments positifs, selon Société Générale.

le
0

(CercleFinance.com) - Les analystes de Société Générale (SG) ont réaffirmé ce matin leur optimisme sur le dossier Gaztransport & Technigaz (GTT), le concepteur de systèmes de stockage de gaz. Le conseil d'achat sur le titre a donc été confirmé, de même que l'objectif de cours à 12 mois de 39 euros, soit un potentiel de hausse supérieur à 20%.

A la Bourse de Paris, l'action GTT prend 2,6% à presque 32 euros, ce qui lui permet de tenir la tête des plus fortes hausses de l'indice SBF 120.

SG rappelle les atouts déjà connus de GTT : une part de marché de 75% en ce qui concerne les réservoirs de navires méthaniers, une marge nette hors norme d'environ 50%, et la “haute qualité” de l'équipe de direction.

Ce n'est pas tout : SG énumère de nouvelles raisons qui renforcent son point de vue positif. Tout d'abord, le ton de la direction est devenu plus optimiste. Et il n'est pas le seul : en septembre, la major Total a estimé que la demande pour le gaz naturel liquéfié (GNL) devrait tripler entre 2015 et 2025. Sans oublier les unités flottantes de stockage et de regazéïfication (FSRU, en anglais) : il est en existe actuellement 19, toutes conçues par GTT, et Total rapporte qu'environ 70 projets de FSRU sont à l'étude.

Fin octobre, l'Organisation maritime internationale (IMO, en anglais) a décidé que les émissions de soufre des moteurs des navires devaient baisser (de 3,5% pour l'heure, à 0,5% à partir de 2020). “Ce qui suggère que le marché du 'bunkering' (schématiquement, la propulsion navale en utilisant le gaz, moins polluant, plutôt que le fuel lourd, ndlr) est sur le point de décoller”, suppute SG. Le 'bunkering' est l'une des activités “relais de croissance” de GTT et selon SG, “il ne fait aucun doute qu'il s'agit d'un marché à plusieurs milliards” dont GTT profitera. Même avec une petite part de marché.

Enfin, en novembre, souligne SG, Shell a évoqué “une saine croissance de la demande de GNL”, tout en estimant possible un déséquilibre entre une offre (qui alors serait insuffisante) et la demande “au début de la prochaine décennie”. Ce qui serait un bon point pour les commandes de méthaniers.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant