GTT : chiffre d'affaires neuf mois en hausse, mais commandes en baisse

le
0

(AOF) - GTT (Gaztransport & Technigaz) a réalisé un chiffre d'affaires neuf mois de 176,713 millions d'euros, en hausse de 11,6%. Le chiffre d'affaires lié aux redevances s'établit à 167,7 millions, en hausse de 14,4%. Le chiffre d'affaires lié aux services s'établit à 9 millions, en repli de 23,2% en raison d'une base de comparaison défavorable. Au 30 septembre, le carnet de commandes s'établit 103 unités contre 118 au 1er janvier. La société d'ingénierie spécialisée dans la conception de systèmes de confinement pour le transport et le stockage du gaz liquéfié a confirmé ses objectifs 2016.

Elle table sur un chiffre d'affaires 2016 de l'ordre de 240 millions d'euros, un taux de marge sur le résultat net 2016 de plus de 50% et un montant de dividende au titre des exercices 2016 et 2017, au moins équivalent à celui de l'exercice 2015.

Le PDG Philippe Berterottière a commenté : " Dans un contexte où le marché du GNL reste troublé, nous constatons un certain attentisme de la part des affréteurs et des opérateurs, limitant ainsi le nombre de prises de commandes de méthaniers. Toutefois, même si cela reste à confirmer, certains indicateurs de marché sont à la hausse : les taux d'affrètement des navires connaissent un redressement et les prix actuels du GNL devraient favoriser son développement face au charbon. D'autre part, il apparaît que notre toute dernière technologie, Mark V, intéresse très fortement le marché, comme le montre la nouvelle commande d'un méthanier par SHI qui devrait en être équipé".

"Avec 103 unités à fin septembre 2016, notre carnet de commandes se maintient à des niveaux élevés. Le rythme actuel de construction des navires et l'activité services nous permettent de confirmer nos objectifs de chiffre d'affaires et de marge nette pour l'exercice 2016 ", a souligné le dirigeant.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant