GSK: début d'essais de phase III dans la prévention du VIH.

le
0

(CercleFinance.com) - GSK progresse timidement en Bourse ce mardi après le lancement, via sa filiale ViiV Healthcare, d'essais cliniques de phase III concernant un traitement préventif contre le VIH.

Les tests visent à évaluer les effets du cabotegravir en injection tous les deux mois comparé à une prise orale quotidienne de prophylaxie pré-exposition (PrEP) par le Truvada.

Le programme doit recruter quelque 4500 hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, ainsi que des personnes transgenres ayant également des relations sexuelles avec des hommes, sur une quarantaine de sites répartis entre l'Amérique du Nord, l'Amérique du Sud, l'Asie et l'Afrique.

Tous les participants, âgés d'au moins 18 ans, seront considérés comme ayant un 'risque élevé' d'infection au VIV.

Une seconde étude de phase III, destinée à évaluer les effets du cabotegravir dans la prévention du virus chez les jeunes femmes, devrait débuter dans le courant de l'année prochaine.

L'action GSK progresse actuellement de 0,1% à 1533,5 pence à la Bourse de Londres.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant