Groupon écarte son PDG, le titre rebondit en après-Bourse

le
0
GROUPON ANNONCE L'ÉVICTION DE SON DIRECTEUR GÉNÉRAL ANDREW MASON
GROUPON ANNONCE L'ÉVICTION DE SON DIRECTEUR GÉNÉRAL ANDREW MASON

SAN FRANCISCO (Reuters) - Groupon, le spécialiste des achats groupés sur internet, a annoncé l'éviction de son directeur général Andrew Mason jeudi, au lendemain de l'annonce de résultats trimestriels décevants qui ont fait plonger son cours de Bourse.

Dans un communiqué publié à la clôture de Wall Street, Groupon annonce que son cofondateur Eric Lefkofsky et Ted Leonsis, un de ses administrateurs, assureront l'intérim à la tête de l'entreprise jusqu'à la désignation d'un nouveau directeur général.

L'action a plongé de 24,28% à 4,53 dollars sur le Nasdaq jeudi en réaction aux résultats et prévisions inférieurs aux attentes publiés mercredi soir.

Mais elle reprenait 8% à 4,90 dollars dans les transactions post-Bourse après l'annonce du départ du CEO.

Pour Sameet Sinha, analyste chez B. Riley & Co, "La société a manqué le consensus à chaque trimestre depuis son introduction en Bourse, alors cela devait arriver. Andrew Mason était jeune, il n'avait jamais dirigé une entreprise et soudain voilà qu'il gérait un groupe présent dans près de 50 pays dans le monde. C'était évident qu'il ne pouvait pas y arriver, alors ce changement était nécessaire".

Alistair Barr, Véronique Tison pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant