Groupimo : Résultats semestriels 2008

le
0

Forte baisse des transactions

Bonne performance de l’administration de biens

Mise en place de mesures de réduction
des coûts pour préparer 2009

Fort-de-France, le 31 octobre 2008

Activité au 30 juin 2008

Les transactions diminuent mais l’administration de biens continue de croître

GROUPIMO (Code ISIN : FR0010490961, Code Mnémo : ALIMO) annonce au 30 juin 2008 un chiffre d’affaires de
5,3 M€ contre 7,0 M€ au 30 juin 2007. Le chiffre d’affaires se répartit comme suit :

- par zone géographique

En K€

6 mois 2008

6 mois 2007

Martinique

3 305

4 827

Guadeloupe

722

1 479

Guyane

243

449

Saint Martin

299

198

Paris

642

69

Autres

80

0

Total CA

5 293

7 021

- par métier

En K€

6 mois 2008

6 mois 2007

Agence immobilière

1 509

3 067

Administration de biens

3 209

2 800

Syndic de copropriété

931

622

Gestion locative

1 519

1 413

Location

759

765

Autres

451

268

Total CA (hors promotion)

5 169

6 135

Promotion

124

886

Total CA

5 293

7 021

Dans un contexte de forte dégradation des marchés de l’immobilier, le métier d’’agence immobilière enregistre une baisse sensible de son activité de 49% sur la période. Le nombre de transactions en fort repli s’explique en partie par les difficultés que rencontrent les clients pour accèder à un financement (remontée des taux d’intérêts, revue à la hausse par les banques de leurs critères de solvabilité) et le report par conséquent de la décision de leur achat.

En outre, le métier d’administration de biens, activité récurrente du Groupe, se maintient bien sur la période.

L’activité de location est relativement stable avec un chiffre d’affaires qui s’établit à 759 K€. Cette activité devrait bénéficier d’un report de clientèle de l’activité transaction.

L’activité de syndic s’établit à 931 K€ contre 622 K€ au 30 juin 2007, soit une croissance de 49,5%. Cette augmentation est liée au fonds de commerce du cabinet Gagey, à Paris, acquis au dernier trimestre 2007 qui a généré un chiffre d’affaires de 273 K€ au cours du premier semestre de l’exercice. Le chiffre d’affaires réalisé par la gérance s’élève à 1 519 K€ en augmentation de 106 K€ par rapport à l’année dernière à période comparable. Ces deux activités contribuent positivement au résultat d’exploitation du groupe.

Par ailleurs, Expertimo, filiale du Groupe spécialisée dans l’expertise et l’évaluation immobilière, enregistre un niveau d’activité qui n’est pas conforme aux objectifs que GROUPIMO avait fixé aux responsables de la structure. Au regard de ces éléments, et compte tenu des charges importantes que représente l’activité pour le Groupe dans le contexte dégradé actuel et l’absence de perspective immédiate d’amélioration de la situation, GROUPIMO a décidé de placer sa filiale sous la protection de la procédure de redressement judiciaire en date du 28 octobre 2008. Ceci devrait permettre de clarifier la situation et de définir la meilleure voie pour envisager une poursuite des activités.

Enfin, l’activité de promotion / marchand de biens n’est pas significative en raison de plusieurs opérations dont la réalisation, initialement prévue en 2007, puis reportée en 2008, ne pourrait se concrétiser que fin 2008 ou au cours de l’exercice 2009, retardée par le contexte de marché extrêmement dégradé qui ralentit la plupart des projets de ce type.

Résultats du 1er semestre 2008

Des résultats pénalisés par une structure de charges trop lourde

En K€

S1 2008

S1 2007

Chiffre d’affaires

5 293

7 021

Achat et services extérieurs

(3 901)

(3 867)

Frais de personnel

(3 704)

(2 583)

Résultat d’exploitation

(3 271)

30

Résultat financier

(144)

( 92)

Résultat net

(2 207)

(69)

Effectif moyen

140

133

Agents commerciaux

72

89

Le Groupe enregistre sur la période une perte d’exploitation de 3,3 M€. Cette perte s’explique en partie par la baisse de l’activité dans le métier d’agence immobilière mais surtout par une structure de charges trop élevée par rapport à l’activité globale. Ainsi, la dégradation des marchés de l’immobilier, plus sévère que ce que GROUPIMO avait anticipé en début d’année, se reflète fortement dans les résultats des six premiers mois.

Il est rappelé que les effectifs avaient été renforcés au second semestre 2007 et les charges externes augmentées (salaires, locations, publicité notamment) pour accompagner la forte activité du Groupe et la politique de développement qu’il poursuivait alors dans un marché de l’immobilier encore très actif et caractérisé à cette époque par des perspectives encore favorables.

Afin de s’adapter à la dégradation des marchés et à la faible visibilité qui y était associée, GROUPIMO avait décidé dès la fin du 1er trimestre 2008 de prendre des mesures de restructuration pour faire face à cette crise en arbitrant les sites les moins rentables du Groupe sur l’ensemble des zones d’implantations et de donner la priorité au métier de l’administration de biens. Ces mesures ne devraient prendre leur plein effet qu’à compter du dernier trimestre 2008 et se poursuivre sur 2009.

Concrètement, GROUPIMO a décidé de la fermeture de 11 sites purement « commerciaux » devenus non rentables (5 en Martinique, 2 en Guadeloupe et 4 à Paris) ce qui a généré sur la période des charges supplémentaires pour l’exploitation. En outre, ces fermetures devraient permettre de réaliser une économie de 200 K€ au second semestre de l’exercice (hors rémunérations et charges sociales).

D’autre part, afin d’ajuster sa taille à son nouveau périmètre d’activité, GROUPIMO a procédé à une réduction de personnel au 1er semestre, les effectifs passant à 176 salariés au 30 juin 2008 (137 au 30/09/08) contre 191 au 31 décembre 2007 et 146 au 30 juin 2007, et ainsi réduit significativement sa masse salariale afin d’ajuster ses ressources à son nouveau périmètre. Cette mesure a a eu une incidence directe sur le résultat d’exploitation, les frais de personnel augmentant exceptionnellement de plus de 40% dans un contexte de repli de l’activité.

De plus, les charges externes, dans un contexte de repli du chiffre d’affaires, augmentent légèrement en passant à 3 901 K€. Ceci s’explique principalement par les coûts qu’ont engendré les fermetures de sites ce semestre et qui ne se retrouveront pas dans les charges du second semestre.

Enfin, il est à noter qu’Expertimo, filiale du Groupe spécialisée dans l’expertise et l’évaluation immobilière, aujourd’hui en redressement judiciaire, comme précisé précedemment, a grevé l’exploitation de 245 K€ au 1er semestre 2008.

Le résultat net part du Groupe affiche une perte de 2,2 M€ et intègre un crédit d’impôt au titre du label d’entreprise Gazelle obtenu par GROUPIMO pour les exercices 2007 à 2009.

Chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2008

Le chiffre d’affaires du 3ème trimestre s’établit à 2,5 M€ quasiment stable par rapport au 3ème trimestre 2007 (2,6 M€). Au 30 septembre, le chiffre d’affaires ressort ainsi à 7,8 M€ contre 9,6 M€ en 2007. Pour rappel, GROUPIMO avait embarqué au 1er janvier 2008 7,4 M€ de chiffres d’affaires entre la récurrence de l’administration de biens et le stock de transactions à cette date.

Perspectives

Un recentrage sur le coeur de métier et une réduction des coûts pour mieux préparer 2009

GROUPIMO prévoit que les marchés de l’immobilier continuent à se dégrader au cours des prochains mois du fait de leur extrême dépendance au marché financier. Au regard de ces perspectives de marché défavorables, GROUPIMO entend poursuivre son recentrage sur son métier de l’administration de biens, activité récurrente de Groupe et seule contributive à la rentabilité. De même, la politique de réduction de coûts, entamée au 2ème trimestre, devrait se poursuivre au 2nd semestre de l’exercice tant en terme d’arbitrage de sites non rentables que de réduction de personnels. Les premiers effets de ces mesures devraient être engendrés dès le dernier trimestre de l’exercice en cours mais ne seront pas suffisant pour compenser la baisse enregistrée au 1er semestre. Le Groupe ne prévoit de retrouver de nouveau l’équilibre qu’à partir du 1er semestre de l’exercice 2009.

Prochain rendez-vous de communication financière : Activité et résultats de l’exercice 2008 en avril 2008.

A propos de Groupimo

GROUPIMO exerce en France métropolitaine et aux Antilles-Guyane les métiers d’agent immobilier et d’administrateur de biens pour le compte de particuliers et de professionnels. La force de GROUPIMO est de couvrir l’ensemble des besoins de ses clients propriétaires en offrant sur les marchés immobiliers (entreprise, résidentiel, loisirs) des services additionnels à valeur ajoutée comme le diagnostic immobilier, le courtage en assurance ou encore la recherche en financement.

Historiquement implanté aux Antilles-Guyane où le Groupe dispose d’une très forte notoriété sous la marque Le Marché de l’Immobilier, GROUPIMO a su développer un maillage très étroit de ses territoires pour favoriser la proximité géographique avec ses clients. Depuis 2006, GROUPIMO a étendu sa couverture à l’Hexagone en ouvrant des agences à Paris. Aujourd’hui le Groupe est présent sur 5 zones géographiques.

VOS CONTACTS

GROUPIMO

Stéphane Plaissy

Président Directeur Général

Jérôme Denariez

Directeur Général Back Office

Tél : 05.96.76.60.22

finance@groupimo.com

ACTIFIN

Communication financière

Alexandre Commerot

Tél : 01.56.88.11.11 acommerot@actifin.fr

AVENIR FINANCE

Listing Sponsor

Claire Ollivier

Tél : 01.70.08.08.05

c.ollivier@avenirfinance.fr


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant