Groupe Vial : Résultats semestriels 2008

le
0

Résultats semestriels 2008

Paris, le 29 octobre 2008

Groupe VIAL (ISIN : FR0010340406 – Mnémonique : VIA), premier groupe français indépendant de menuiserie industrielle discount, annonce ses résultats semestriels consolidés clos au 30 juin 2008.

· Faits marquants du semestre

Très forte perturbation de l’activité due à la mise en place de l’ERP

Comme annoncé en avril 2008, Groupe Vial a été contraint de sélectionner un nouvel intégrateur pour la mise en place de son système d’information (ERP), et a donc pris un retard important dans son installation. Compte tenu de la nouvelle dimension du Groupe Vial qui compte désormais 64 points de vente, ce nouvel ERP est devenu indispensable pour automatiser et gérer l’ensemble des flux d’information, des approvisionnements à la distribution en passant par la production.

Le retard dans la mise en place de l’ERP a créé des perturbations majeures aussi bien dans la fabrication que dans la logistique ou la distribution durant le 1er semestre 2008.
Faute d’automatisation fiabilisée, l’ensemble des process ont dû être réalisés manuellement.

Le Groupe a en effet, rencontré des dysfonctionnements très importants de toutes ses unités de fabrication (erreurs de coupe, de métrages, fabrications inadaptées), engendrant des rebus très importants et une surconsommation de matières premières et de main d’œuvre.

Certaines semaines, la production a également connu des quasis paralysies, allongeant ainsi considérablement les délais pour les produits standards et sur-mesure.

Les stocks et les disponibilités de l’ensemble de la gamme dans les magasins ont donc été également perturbés, engendrant un nombre important de retards de livraisons et de « non ventes ».

Contexte économique difficile

L’activité du Groupe a subi les effets de la crise immobilière, financière et économique. Plusieurs facteurs ont rendu le marché de la menuiserie très compétitif, en déclenchant une politique de prix agressive. En effet, la chute des ventes de logements neufs, la restriction de l’accès au crédit pour les particuliers et les difficultés des artisans sont autant d’éléments ayant participé à la dégradation de l’environnement.

De plus, le 1er semestre 2008 a été caractérisé par une très forte hausse du coût des matières premières et une raréfaction de l’offre.

Dans un contexte de baisse de la demande et de hausse des coûts, l’ensemble des acteurs du marché ont dû baisser leurs prix de vente.

Le modèle discount de Groupe Vial demeure toutefois bien positionné en termes de prix et de qualité dans ce nouveau contexte économique.

Ouverture de 4 magasins sur le 1er semestre

Sur les 6 premiers mois de l’exercice, et malgré les perturbations liées à l’ERP et au contexte économique, le Groupe a poursuivi l’extension de son réseau. 4 nouveaux magasins ont été ouverts dont 3 en France et 1 en Espagne. Toutes les ouvertures réalisées sur le semestre et à venir sur le second semestre avaient déjà été signées fin 2007.

Au 30 juin 2008, le réseau est constitué de 64 magasins ouverts et de 7 magasins signés dont l’ouverture est prévue au second semestre, se répartissant comme suit :

– France : 64 magasins = 60 magasins ouverts + 4 magasins signés

– Espagne : 6 magasins = 4 magasins ouverts + 2 magasins signés

– Portugal : 1 magasin signé

Ainsi, fin 2008, le réseau Groupe Vial sera constitué de 71 magasins, soit un quasi doublement en seulement 2 ans.

Finalisation de l’acquisition de l’usine de bois en Bolivie

Dans le contexte de forte hausse du prix des matières premières, et notamment du bois, le Groupe Vial a achevé l’acquisition d’une société bolivienne afin de sécuriser le volume et le prix de son approvisionnement en bois. Cette société dispose en effet de droits de coupe sur des concessions forestières assurant au minimum 7 ans d’approvisionnement au Groupe Vial. Elle dispose également de 3 usines pour la découpe et le séchage du bois et d’une usine de fabrication de façades de placards.

Cette acquisition a été réalisée pour 16,5 M€.

· Résultats consolidés audités du 1er semestre 2008

En millions d’euros

IFRS

S1

2007

S1

2008

Chiffre d’affaires

55,1

53,8

Marge brute

34,7

14,9

Frais de personnel

-6,2

-7,0

Charges externes

-12,3

-15,6

Impôts et taxes

-0,9

-1,4

Autres produits et charges d’exploitation

0,0

-0,2

EBITDA 1

15,2

-9,3

Dotations aux amortissements

-1,0

-1,3

Provisions et reprises sur provisions

0

-0,3

Résultat Opérationnel Courant

14,2

-10,9

Résultat Opérationnel

14,5

-11,1

Produits financiers

0,2

1,2

Coût de l’endettement financier brut

-1,2

-3,5

Autres produits et charges financiers

0,0

0,2

Charge d’impôt

-4,2

4,5

Résultat Net

9,3

-8,8

1 EBITDA : résultat opérationnel courant avant dotations aux amortissements et aux provisions

Chiffre d’affaires

Malgré une quasi paralysie de la production et de la logistique et un taux de non-vente élevé, lié à la non disponibilité d’un grand nombre de produits, le Groupe Vial enregistre un recul limité de son chiffre d’affaires de 2,4% sur le 1er semestre 2008 à 53,8 M€. La montée en puissance des nouveaux magasins se poursuit à un rythme plus lent que prévu. A périmètre équivalent, en excluant les magasins ouverts depuis moins de 12 mois, le chiffre d’affaires recule de 9,5%, traduisant ce phénomène de « non vente ». En effet, la valeur ajoutée des produits du Groupe liée à une disponibilité immédiate pour les produits standards ou un délai très limité pour les produits sur-mesure est considérablement impactée par la désorganisation liée à l’ERP.

Le recul limité de l’activité démontre à la fois les efforts déployés par l’ensemble des collaborateurs du Groupe pour essayer de pallier au mieux à la défaillance du système d’information, et le positionnement attractif des produits du Groupe dans un contexte économique très perturbé.

Marge brute

La marge brute s’établit à 14,9 M€ au 1er semestre 2008, en repli de 57% par rapport au 1er semestre 2007. Plusieurs facteurs expliquent cette contre-performance :

– la forte hausse du coût des matières premières, et notamment le bois, le PVC, l’aluminium et le verre ;

– des remises commerciales importantes et des baisses de prix de vente sur un nombre important de produits afin de rester compétitif dans un marché très concurrentiel affecté par la crise économique et immobilière ;

– des dysfonctionnements majeurs des unités de production liés à la mise en place de l’ERP qui ont engendré des rebus très importants de produits. En effet, des erreurs de coupe ou de métrage, des malfaçons dues au mauvais fonctionnement des systèmes ont contraint le Groupe à réaliser plusieurs fois le même produit. Ces dysfonctionnements ont donc engendré une surconsommation et donc des surcoûts de matière, de main-d’œuvre et de transport, ainsi que des destructions de produits finis très significatives.

EBITDA et résultat opérationnel courant

L’EBITDA sur le semestre ressort en perte de 9,3 M€. Les charges de personnel demeurent sous contrôle et ne progressent que de 12,9%, en ligne avec la hausse des effectifs qui passent de
367 collaborateurs au 30 juin 2007 à 410 au 30 juin 2008.

La progression de l’ensemble des charges de fonctionnement demeure maîtrisée, au regard du changement de taille du Groupe dont le réseau de magasins a augmenté de 60% entre le 1er janvier 2007 et le 30 juin 2008. Les loyers et charges locatives s’établissent à 3,1 M€ (+25,6%). Les charges publicitaires et marketing s’élèvent à 4,5 M€ sur le 1er semestre 2008, contre 2,5 M€ au semestre précédent.

Le résultat opérationnel courant pour le 1er semestre 2008 est de -10,9 M€.

Résultat financier et résultat net

Les produits financiers de 1,2 M€ au 1er semestre 2008 résultent du placement de la trésorerie, et notamment du produit de l’émission d’OCEANE, en certificats de dépôts négociables.

Le coût de l’endettement financier brut progresse en raison de la hausse de l’endettement liée à l’OCEANE émise en septembre 2007. Le taux d’intérêt moyen au 1er semestre 2008 est de 6,18% contre 4,97% en 2007.

Le résultat net d'impôt consolidé du semestre est de -8,8 M€. Ce résultat tient compte d'un actif d'impôt différé de 4,5 M€ dans la mesure où le Groupe envisage de l'imputer sur des bénéfices à venir.

· Structure financière

Les capitaux propres consolidés au 30 juin 2008 s’établissent à 66,0 M€, en repli de 12% par rapport au 31 décembre 2007, du fait du résultat net négatif du semestre. Les capitaux propres au 30 juin 2008 ne prennent pas en compte le versement du dividende exceptionnel, approuvé par l’Assemblée Générale du 22 septembre 2008, pour un montant de 8,5 M€, ainsi que le versement d’un acompte sur dividende, pour environ 7,4 M€.

L’endettement financier brut total au 30 juin 2008 est de 121,6 M€, stable par rapport au 31 décembre 2007 (120,7 M€).

L’échéancier de la dette au 30 juin 2008 est le suivant : 7,2 M€ à moins d’un an et 114,4 M€ à plus d’un an.

La trésorerie nette et les actifs financiers au 30 juin 2008 s’élèvent à +53,9 M€, intégrant le paiement de l’acquisition de la société bolivienne pour 12,4 M€. Le solde de ce paiement, soit 2,1 M€, a été payé en août 2008.

Le taux d’endettement financier net ressort à 102%.

Groupe Vial mène des négociations avec l’ensemble de ses partenaires financiers depuis la fin du
1er semestre afin d’aménager sa dette, et étudie diverses solutions dont un projet d’émission d’OBSAAR réservé aux établissements financiers. L’Assemblée Générale du 22 septembre dernier a d’ailleurs donné pouvoir au Conseil d’administration pour émettre des OBSAAR qui se substitueraient à la dette senior de 55 M€ (montant initial) et réduiraient les coûts financiers de l’entreprise en permettant aux actionnaires d’acquérir des BSAAR.

La variation du besoin en fonds de roulement au 1er semestre 2008 est nulle. Elle résulte notamment d’une légère baisse des stocks (-3,7% à 72,8 M€ au 30 juin 2008) et des créances clients (-17,5% à
11,4 M€ au 30.06.08). La réduction du poste « Clients » qui s’est poursuivie après le 30 juin 2008, résulte d’une décision stratégique du Groupe de limiter les risques de défaut de paiement de ses clients en baissant significativement les crédits accordés.

· Mesures correctives

La contre performance du 1er semestre ne remet absolument pas en cause le modèle de distributeur fabricant de menuiserie avec un positionnement discount. Elle résulte en effet principalement d’un accident industriel, dû à la mise en place du nouveau système d’information, dans un contexte de crise économique. C’est pourquoi, Groupe Vial a pris des mesures radicales pour pérenniser le Groupe à court, moyen et long termes.

Après une phase d’expansion rapide, les ouvertures de nouveaux magasins vont être ralenties.

Enfin, le Groupe va concentrer tous ses efforts dans le déploiement de l’ERP afin d’assurer au plus vite son bon fonctionnement et remettre en ordre de marche l’ensemble de la supply chain.

Politique produits et prix

Depuis la sortie du dernier catalogue en mai dernier, Groupe Vial a considérablement renforcé sa gamme de produits consacrés à la rénovation. En effet, face au ralentissement de l’immobilier neuf, mais surtout sous l’effet des nouvelles normes thermiques et des impératifs énergétiques liés aux accords du Grenelle de l’Environnement, Groupe Vial estime que le marché de la rénovation des menuiseries devrait connaître une très forte croissance dans les prochaines années.

Dans cette optique, Groupe Vial va renforcer ses gammes de produits « recoupables » adaptables aux dimensions de chacun ainsi que les produits sur-mesure à prix unique disponibles dans des délais très courts.

La priorité sera une nouvelle fois donnée dans le catalogue 2009 à la rénovation et aux produits disposant de qualités énergétiques et environnementales performantes.

Dans un contexte de marché devenu plus concurrentiel, Groupe Vial demeure bien positionné en matière de prix de vente et entend renforcer ses parts de marché.

Optimisation du sourcing et du contrôle des matières premières

Afin de réduire son exposition à la volatilité des matières premières et sa dépendance vis-à-vis de ses fournisseurs, Groupe Vial va renforcer son positionnement en aval, comme le démontre l’acquisition de la société bolivienne.

Cette société va en effet permettre de sécuriser l’approvisionnement en bois du Groupe avec un rapport qualité prix compétitif et les volumes nécessaires au développement. Cette intégration de la filière bois devrait avoir un impact positif sur la marge brute des produits bois du Groupe Vial dès le 2nd semestre 2009.

Concernant les autres matières premières, Groupe Vial déploie ses compétences et son expérience dans le monde afin de diversifier ses approvisionnements.

Poursuite du projet d’usine de double vitrage

Le projet de construction de l’usine de production de double vitrage se poursuit. La livraison de l’usine est prévue pour le 2nd semestre 2009 et elle devrait être opérationnelle en 2010.

Cette usine répond parfaitement aux objectifs du Groupe de sécuriser ses approvisionnements, d’accroître son indépendance vis-à-vis de ses fournisseurs et d’optimiser ses délais de livraison notamment dans les fenêtres sur-mesure.

Ralentissement des ouvertures de nouveaux magasins

Le rythme d’ouvertures de nouveaux magasins va être ralenti, une fois l’ensemble des magasins déjà signés ouverts. Au 2nd semestre, 7 magasins seront donc ouverts : 4 en France, 2 en Espagne et 1 au Portugal. En 2009, les ouvertures se limiteront aux magasins déjà signés.

Ainsi fin 2008, le Groupe disposera d’un réseau de 71 magasins, couvrant très largement l’ensemble du territoire français et bénéficiant d’une implantation solide dans le sud de la péninsule ibérique.

Ce ralentissement du rythme d’ouverture permettra une remontée de la marge opérationnelle grâce à la montée en puissance progressive des magasins ouverts depuis moins de 2 ans.

Concentration sur le déploiement de l’ERP

L’ensemble des collaborateurs et les équipes de l’intégrateur travaillent activement au bon déploiement de l’ERP, et le comité de direction suit de près l’avancée des travaux.

Toutes les références produits et les cas possibles de fabrication ont été saisis dans la base de données.

La mise en place de la branche « production » est avancée et les premiers tests, intervenus en septembre, sont concluants.

Concernant la branche « distribution », le premier magasin a été connecté au système en octobre et le 15 décembre prochain, 15 magasins devraient être reliés.

Le déploiement total du réseau de distribution français est prévu au cours du 1er trimestre 2009.

Groupe Vial envisage ainsi un déploiement total et un système opérationnel à la fin du 1er semestre 2009.

· Perspectives et objectifs

La désorganisation liée à la mise en place de l’ERP a continué à peser sur les performances du Groupe au 2nd semestre 2008. Groupe VIAL anticipe donc un chiffre d’affaires annuel de 100 M€ et un résultat net de l’ordre de -21 M€.

Compte tenu de l’effet combiné de l’application des mesures correctives et du fonctionnement progressif de l’ERP, le Groupe envisage un retour à l’équilibre en 2010.

Prochain communiqué :

Chiffre d’affaires du 3e trimestre 2008 : 14 novembre 2008 après la clôture des marchés

A propos de Groupe VIAL (www.groupe-vial.com)

Coté sur le compartiment B d’Euronext Paris de NYSE Euronext depuis décembre 2006, le Groupe VIAL distribue et fabrique des produits de menuiserie bois, alu et PVC (portes, fenêtres, portails, escaliers…) offrant un rapport qualité/prix sans équivalent grâce à la parfaite maîtrise de ses approvisionnements, de ses unités de production performantes et modernes, et de son vaste réseau de distribution constitué au 30 juin 2008 de 64 magasins ouverts à l’enseigne VIAL Menuiseries, dont 4 situés en Espagne.

Site commercial : www.vial-menuiseries.com

Compartiment B d’Euronext Paris de NYSE Euronext

Reuters : VIA.PA - Bloomberg : VIA FP

Contacts

Groupe VIAL NewCap.

Jean-François Buigues Communication Financière – Relations Investisseurs

Directeur Administratif & Financier Steve Grobet / Pierre Laurent

investisseurs@groupe-vial.com Tél. : 01 44 71 94 94

Fax : 01 44 71 94 90

vial@newcap.fr


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant