GROUPE STERIA : Résultats du premier semestre 2012

le
0

Résultats du premier semestre 2012

Croissance organique du chiffre d'affaires 3,3%

Paris, le 30 juillet 2012

Marge opérationnelle[1] 5,1%

Dans un environnement en dégradation sur le semestre, l'activité du Groupe est restée solide avec une croissance organique du chiffre d'affaires de +3,3% soulignant un profil et un positionnement adaptés à un marché en transformation. La bonne dynamique commerciale s'est illustrée par un carnet d'affaires maintenu à un niveau équivalent à celui de décembre 2011 (1,9x les ventes projetées) et par des prises de commandes en hausse de 9,3% conduisant, au 30 juin 2012, à un ratio de prises de commandes sur chiffre d'affaires en progression à 1,11. La marge opérationnelle, sous l'effet d'une pression-prix significative et d'une hausse de l'inter-contrat, s'est contractée, sur une base comparable, de 5,9 millions d'euros, conduisant à un taux de marge de 5,1% à comparer à 6,1% au premier semestre 2011[2]. Pour l'ensemble de l'exercice 2012, le Groupe prévoit un taux de marge opérationnelle supérieur à 6,0%. Le Groupe travaille à l'élaboration d'un projet ayant pour objectif de réaliser, sur base annuelle, 15 à 18 M€ d'économies de coûts additionnelles.

Le conseil de surveillance de Groupe Steria SCA a examiné, le 26 juillet 2012, les comptes consolidés arrêtés par la Gérance.

Résultats consolidés du premier semestre 2012[3]

Premier Semestre 2011
Publié
2012
 Chiffre d'affaires (€m) 865,1 926,6
Marge opérationnelle1 (€m)
En % du chiffre d'affaires
57,6
6,7%
47,0
5,1%
Résultat opérationnel[4] (€m) 34,5 37,6
Résultat net part du Groupe 22,0 23,8
Résultat net courant[5] part du Groupe (€m) 38,3 27,5
Résultat net courant4 dilué par action (€) 1,17 0,81
Capitaux propres (€m) 696,3 802,7
Dette financière nette (€m) 200,0 212,7

Chiffre d'affaires

Chiffre d'affaires consolidé du premier semestre 2012

En millions d'euros Premier
 semestre
2011
Premier semestre
2012
Croissance
Chiffre d'affaires 865,1 926,6 7,1%
Variation de périmètre 11,3
Variation liée au taux de change 20,4
Chiffre d'affaires pro forma 896,8 926,6 3,3%

Chiffre d'affaires du premier semestre 2012 par zone géographique

En millions d'euros Premier semestre 2011* Premier
Semestre
 2012
Croissance
organique
Royaume-Uni 356,3 369,2 3,6%
France 270,2 295,3 9,3%
Allemagne 119,9 114,8 -4,2%
Autre Europe 150,4 147,2 -2,1%
Total 896,8 926,6 3,3%

* Chiffre d'affaires à périmètre et taux de change constants (base 2012)

Chiffre d'affaires du premier semestre 2012 par métier

En millions d'euros Premier semestre
 2011**
Premier semestre
2012
Croissance organique
Gestion d'infrastructures informatiques et Business Process Outsourcing 347,1 382,1 10,1%
Conseil & Intégration de Systèmes 549,8 544,5 -1,0%

** Chiffre d'affaires à périmètre, taux de change constants et structure organisationnelle
 comparable (base 2012)

Chiffre d'affaires du deuxième trimestre 2012 par zone géographique

En millions d'euros Deuxième trimestre 2011* Deuxième
trimestre
 2012
Croissance organique
Royaume-Uni 183,8 190,1 3,4%
France 132,6 138,9 4,8%
Allemagne 60,0 56,4 -6,0%
Autre Europe 81,2 75,4 -7,2%
Total 457,5 460,8 0,7%

* Chiffre d'affaires à périmètre et taux de change constants (base 2012)

Activité du deuxième trimestre 2012

Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre a progressé de façon organique de 0,7% (sur une base calendaire intégrant en moyenne 1 jour de moins qu'en 2011), conduisant à une progression de 3,3% sur le semestre (base calendaire identique à 2011).

Cette performance a été enregistrée dans un environnement en dégradation qui s'est caractérisé par une pression sur les volumes et sur les prix. L'activité du Groupe a donc, dans ce contexte, affiché une bonne résistance révélatrice d'un profil et d'un positionnement adaptés aux attentes des clients dans un marché en transformation rapide. A titre d'exemple, les récents lancements des offres Workplace On Command, RightApps Management ou RightSecurity Services ont été bien accueillis par le marché.

Le Groupe a bénéficié, au cours du trimestre, d'une évolution positive dans le Secteur Public (+1%), l'Assurance (+6%), les Utilities (+9%) et les Transports (+27%). La Banque
(-2%) et les Télécommunications (-10%) ont en revanche été négativement orientés.

Les prises de commandes se sont fortement accrues en France, en Allemagne et au Royaume-Uni sur le trimestre portant la progression des commandes à 9,3% sur l'ensemble du premier semestre par rapport à l'année précédente.

Au 30/06/2012, le ratio de prise de commandes sur chiffre d'affaires s'élevait à un niveau satisfaisant de 1,11 pour le Groupe (1,03 au 30/06/2011) et à 1,09 pour les seules activités cycliques de conseil et d'intégration de systèmes[6] (0,94 au 30/06/2011). A la même date, le carnet d'affaires, mesuré en proportion du chiffre d'affaires, s'élevait à 1,9x (niveau comparable à celui du 31/12/2011).

Au Royaume-Uni, hors effet de périmètre et de change, la croissance du chiffre d'affaires du deuxième trimestre s'est élevée à 3,4%. Elle a bénéficié de la tendance favorable enregistrée dans le secteur public (+8%), porté par la hausse d'activité avec le Ministère de la Défense, le Ministère de la Justice et le NHS au travers de l'entité NHS SBS. Les prises de commandes ont fortement progressé sur le deuxième trimestre pour porter la hausse sur le semestre à 5,1%. Au 30 juin 2012, le ratio de prises de commandes sur chiffre d'affaires était de 1.0 (0,94 au 30 juin 2011). En France, la croissance organique s'est élevée à 4,8% (+9,3% sur le semestre). Elle s'est caractérisée par une forte dynamique dans la Banque, l'Assurance et les Transports, ce dernier secteur ayant été particulièrement soutenu par le contrat Ecotaxe. Des contrats significatifs ont été remportés en transformation d'infrastructures informatiques (Canal +, JC Decaux, grands ministères...) et en transformation de systèmes d'information intégrant des activités de maintenance applicative (grande banque européenne, secteur public, secteur de l'énergie...). Les prises de commandes se sont fortement accrues sur le deuxième trimestre pour progresser de 37,7% sur le semestre. Au 30 juin 2012, le ratio de prises de commandes sur chiffre d'affaires était de 1,32 (1,05 au 30 juin 2011). En Allemagne, la croissance organique a été de -6,0% sur le trimestre (-4,2% sur le semestre), impactée par la situation difficile dans le secteur bancaire qui représente une part importante du chiffre d'affaires du Groupe dans le pays. L'activité a été affectée par des reports de projets et une pression sensible sur les prix. A contrario, les prises de commandes, notamment dans les domaines de la Business Intelligence et de la Maintenance Applicative, ont connu une accélération sur le deuxième trimestre pour atteindre un montant global cumulé au 30 juin 2012 identique à celui observé un an auparavant. A fin juin 2012, le ratio de prises de commandes sur chiffre d'affaires s'est établi à 1,21 (1,16 au 30 juin 2011). La zone Autre Europe, en décroissance organique de 7,2% (-2,1% sur le semestre), a été marquée par un effet de base défavorable en Scandinavie et en Belgique, notamment sur les grands projets européens (impact Schengen et Visa) et par un allongement du cycle de décision, en particulier en Scandinavie.

Résultats du premier semestre 2012

Le premier semestre a été marqué par une pression sur les prix, supérieure aux anticipations initiales du Groupe et dont l'effet négatif sur la marge opérationnelle a été de l'ordre de 100 points de base. La plus grande partie de cet effet a été compensée par des gains de productivité générés par les programmes de transformation mis en œuvre au sein du Groupe.

Parallèlement, le climat d'extrême prudence chez les clients, marqué par des annulations et des reports de projets, s'est traduit, dans la quasi-totalité des géographies du Groupe, par une hausse du taux moyen d'inter-contrat par rapport au premier semestre 2011 (impact estimé à 6 M€).

En conséquence, malgré des volumes en progression, la marge opérationnelle du Groupe s'est contractée à 47,0 M€ contre 52,92 M€ au premier semestre 2011, faisant apparaître un taux de marge de 5,1%.

Les autres produits et charges opérationnels du semestre ont représenté une charge nette de 6,2 M€ à comparer à une charge nette de 20,7 M€ l'année précédente et comprennent notamment 9 M€ de coûts nets de restructurations, une charge non cash de 7,8 M€ correspondant à l'amortissement des écarts actuariels liés aux régimes de retraites et un produit de 12,1 M€ lié à l'application du traitement comptable de la prise de contrôle de NHS SBS au premier janvier 2012.

Compte tenu d'un résultat financier de -4,2 M€ et d'une charge d'impôt de 8,4 M€, le résultat net courant part du Groupe s'est établi à 27,5 M€ contre 38,3 M€ l'année précédente.

Perspectives

Le Groupe travaille à l'élaboration d'un projet ayant pour objectif de réaliser, sur base annuelle, 15 à 18 M€ d'économies de coûts additionnelles.

Dans un contexte incertain, le Groupe anticipe pour l'exercice 2012 un chiffre d'affaires en croissance organique de +2% à +3% et un taux de marge opérationnelle supérieur à 6,0%.

Une réunion d'information sur les résultats semestriels 2012 se tiendra le 30/07/2012 à 9h00 par webcast sur www.steria.com (rubrique investisseurs).

Prochaine publication : chiffre d'affaires du troisième trimestre 2012 le mardi 30 octobre 2012 avant ouverture du marché.

Annexes : compte de résultat consolidé, bilan consolidé, tableau de financement simplifié et taux de marge opérationnelle par zone géographique au 30 juin 2012.

Steria est cotée sur Euronext Paris, Eurolist (Compartiment B)

Code ISIN : FR0000072910, Code Bloomberg : RIA FP, Code Reuters : TERI.PA

CAC MID&SMALL 190, CAC MID 100, CAC Soft&CS, CAC Technology

Indice Général SBF 120, SBF 250, SBF 80, IT CAC, NEXT 150

Pour plus d'informations, consulter le site Internet : http://www.steria.com

Relations Presse :
Jennifer LANSMAN
Tél : +33 1 34 88 61 27 / +33 6 30 61 62 82

jennifer.lansman@steria.com
 
Relations Investisseurs :
Olivier PSAUME
Tél : +33 1 34 88 55 60 / +33 6 17 64 29 39

olivier.psaume@steria.com

Compte de résultat consolidé au 30 juin 2012

En milliers d'euros 30/06/2012 30/06/2011
Chiffre d'affaires 926 601 865 124
Achats consommés et sous- traitances (186 005) (151 931)
Charges de personnel (538 753) (520 237)
Charges externes (133 888) (120 249)
Impôts et taxes (10 967) (10 121)
Variation des stocks (18) 30
Autres produits et charges d'exploitation 4 618 4 630
Dotations nettes aux amortissements (20 338) (14 210)
Dotations nettes aux provisions 2 638 3 678
Dépréciation des actifs circulants (87) (1 480)
Marge opérationnelle (*) 43 801 55 234
Rentabilité opérationnelle 4,7% 6,4%
Autres produits et charges opérationnels (6 188) (20 704)
Résultat opérationnel 37 613 34 530
Coût de l'endettement financier net (1 631) 715
Autres produits et charges financiers (2 585) (2 427)
Résultat Financier (4 217) (1 713)
Charges d'impôt (8 445) (10 940)
Q-P de résultat des mises en équivalence 85 364
Résultat net des activités poursuivies 25 036 22 241
Résultat net des activités destinées à être cédées - -
Résultat net total 25 036 22 241
Net Part du groupe 23 837 21 966
Part des minoritaires 1 199 275
Résultat net courant4 dilué par action (euros) 0,81 1,17

(*) Après amortissement des relations clientèle reconnues dans le cadre de combinaison d'entreprises et représentant 3,237 M€ au 30 juin 2012 et 2,335 M€ au 30 juin 2011

Bilan consolidé au 30 juin 2012

En milliers d'euros 30/06/2012 31/12/2011 30/06/2011
 
Ecarts d'acquisition 785 965 744 456 701 082
Immobilisations incorporelles 102 427 71 072 63 953
Immobilisations corporelles 59 214 58 642 49 912
Participations dans les entreprises associées 1 578 10 938 7 962
Actifs disponibles à la vente 2 552 2 273 1 808
Autres actifs financiers 3 905 3 484 3 323
Engagements de retraite actif 61 052 58 212 48 132
Actifs d'impôts différés 32 543 27 332 21 010
Autres actifs non courants 2 185 3 418 3 655
Actif non courant 1 051 421 979 826 900 838
Stocks 7 506 9 218 7 409
Clients et comptes rattachés net 286 744 299 468 290 786
Montants dus par les clients 244 609 176 345 224 123
Autres actifs courants 42 757 31 225 32 918
Part 1an) 292 927 263 626 277 667
Engagement de retraite passif 41 436 40 247 35 838
Provision pour risques et charges (> 1an) 14 407 14 122 16 709
Passif d'impôts différés 20 556 20 939 18 227
Autres passifs non courants 25 421 6 817 6 203
Passif non courant 394 746 345 750 354 644
Emprunts et dettes financières (< 1 an) 59 376 32 648 44 972
Provisions pour risques et charges (< 1 an) 29 261 34 638 31 789
Fournisseurs et comptes rattachés net 146 185 152 179 159 399
Montant brut dû aux clients et avances reçues 91 540 70 900 74 639
Passif d'impôt exigible 56 157 54 971 48 425
Autres passifs courants 275 772 278 694 253 757
Passif courant 658 292 624 030 612 981
Passifs non courants destinés à être cédés 1 131 1 155 4 432
Total Passif 1 856 859 1 737 324 1 668 393

Tableau de financement simplifié au 30 juin 2012

En millions d'euros 30/06/12 30/06/11
EBITDA 60,7 67,0
Ajustements non cash 0,4 3,0
Charges financières nettes -2,6 -0,4
Capacité d'autofinancement 58,5 69,6
Impôts -13,9 -9,3
Variation du BFR (éléments cash) -75,6 -107,7
Cash flow d'exploitation -31,0 -47,5
Investissement industriel net -21,8 -14,9
Restructurations -12,8 -12,6
Cash flow libre d'exploitation -65,5 -75,0
Dividendes[7] -8,7 -8,7
Investissement financier net 0,2 -0,5
Augmentation de capital 0,0 0,0
Changement de périmètre -0,4 0,0
Contribution additionnelle aux fonds de retraite -8,9 -9,6
Autres -3,5 -5,0
Cash flow libre -86,8 -98,8

Taux de marge opérationnelle[8] du premier semestre
par zone géographique

En millions d'euros Premier semestre
2012
Premier
semestre
 2011
Retraité2
Premier
semestre
 2011
Publié
Royaume-Uni 8.4% 9.1% 9.1%
France 4.7% 5.1% 6.8%
Allemagne 3.7% 6.5% 6.5%
Autre Europe 2.6% 4.2% 4.2%
Frais de Groupe -0.7% -0.5% -0.5%
Groupe 5.1% 6.1% 6.7%

[1]Avant amortissement d'actif incorporel lié aux regroupements d'entreprises. La marge opérationnelle est l'indicateur clé du Groupe.

Elle se définit comme la différence entre le chiffre d'affaires et les charges opérationnelles, celles-ci étant égales au total du coût des services rendus (charges nécessaires à la réalisation des projets), des frais commerciaux et des frais généraux et administratifs.

[2]La comparaison avec le premier semestre 2011 tient compte d'un retraitement concernant la charge pour congés payés au 30/06/2011 en France (-4,7 M€) effectué sur la base de la méthodologie appliquée en 2012. Un ajustement symétrique sera enregistré au deuxième semestre 2012 conduisant à un impact neutre sur l'ensemble de l'année.

[3] Rapport d'examen limité des auditeurs émis.

[4]Le résultat opérationnel intègre, les coûts de restructuration, les plus values de cession, les charges liées aux avantages à composante actions consentis à des collaborateurs et les autres produits et charges opérationnels.

[5]Résultat net part du Groupe retraité - après impact fiscal - des autres produits et charges opérationnels, des amortissements d'actifs intangibles et des actifs d'impôts différés non reconnus.

[6] Activités de conseil et d'intégration de systèmes au sens strict, testing et de maintenance applicative exclues

[7] Dont coupon versé sur l'obligation hybride convertible : 8,7 M€ au 30 juin 2012 et au 30 Juin 2011

[8] Avant amortissement d'actif incorporel lié au regroupement d'entreprises

Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d'affaires Communiqué intégral et original au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-28808-rn-h1-2012_vf.pdf © Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it's free

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant