Groupe Partouche : misez à nouveau

le
0
Casino de Juan-Les-Pins. (© Groupe Partouche)
Casino de Juan-Les-Pins. (© Groupe Partouche)

Le ciel se dégage pour le deuxième casinotier français. Au premier semestre de l’exercice clos le 31 octobre prochain, l’excédent brut d’exploitation progresse de 18,3 %, à 40,6 millions d’euros. Le taux de marge passe de 17,7 %, à 19,9 %.  Fort de ces résultats, le titre a terminé en forte hausse de 9,1% le jour de l’annonce. Depuis le début de l’année, l’action gagne plus de 70% ! 

Bloc "A lire aussi"

Après des années difficiles, le groupe renoue donc avec une croissance rentable. En outre, l’endettement semble désormais sous contrôle. A fin mai 2015, l’endettement net ressort à 71 millions d’euros, soit à peine 1 fois l’excédent brut d’exploitation prévu pour l’exercice en cours.

Malgré la hausse rapide de l’action, la valorisation reste encore modeste. La valeur d’entreprise (capitalisation + dette nette) équivaut à seulement 3,2 fois l’excédent brut d’exploitation estimé cette année, contre une moyenne historique de 5,4. Selon les dirigeants le regain de la fréquentation des casino devrait se poursuivre au deuxième semestre. Nous confirmons notre opinion positive sur l’action. Surtout qu’en cette période boursière tourmentée, le titre fait mieux que résister : +6,6 % sur une semaine.

Attention : il s’agit toutefois d’un titre très spéculatif.

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant