Groupe islamiste en Belgique: des suspects interrogés en Grèce

le
0

ATHENES/BRUXELLES, 17 janvier (Reuters) - Les autorités grecques interrogent plusieurs personnes soupçonnées d'être liées au groupe islamiste démantelé en Belgique alors qu'il s'apprêtait selon Bruxelles à y commettre des attentats, a annoncé samedi la police grecque. Des échantillons d'ADN pourraient être envoyés en Belgique pour faire avancer l'enquête, a précisé un responsable de la police hellénique. Les médias belges avaient rapporté plus tôt dans la journée que les autorités étaient sur la trace d'un Bruxellois d'origine marocaine qui se cacherait en Grèce. Les noms de plusieurs suspects ont été transmis aux autorités grecques, ont dit ces dernières, sans vouloir confirmer si l'homme mentionné par les médias belges figure sur cette liste. L'opération de police contre le groupe islamiste a fait deux morts jeudi à Verviers, près de Liège. Treize personnes ont par la suite été arrêtées en Belgique et deux autres en France. (Lefteris Papadimas et George Georgiopoulos à Athènes, Robert-Jan Bartunek à Bruxelles; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant