Groupe international pour lutter contre le financement de l'Etat islamique

le
0

WASHINGTON, 20 mars (Reuters) - Des discussions dirigées à Rome par les Etats-Unis, l'Italie et l'Arabie saoudite ont dessiné les contours d'une initiative internationale de lutte contre les financements de l'organisation Etat islamique (EI), a annoncé vendredi le département américain du Trésor. Réunis jeudi et vendredi à Rome, les participants ont entériné la création d'un Groupe de lutte contre les finances de l'EI (CIFG) qui favorisera l'échange d'informations et la mise en oeuvre de mesures de lutte contre les filières de financement de l'organisation djihadiste. La prochaine réunion aura lieu en mai en Arabie saoudite. Vingt-six pays au total participent à ce groupement (Allemagne, Arabie saoudite, Australie, Bahreïn, Bulgarie, Canada, Danemark, Emirats arabes unis, Etats-Unis, France, Géorgie, Grande-Bretagne, Irak, Italie, Japon, Jordanie, Koweït, Lettonie, Liban, Nouvelle-Zélande, Panama, Pays-Bas, Pologne, Qatar, Espagne et Turquie). L'Union européenne y est également associée. (Jason Lange; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant