Groupe Flo adapte sa carte à une consommation en berne

le
0

Le propriétaire d'Hippopotamus, Tablapizza et des Brasseries Flo a vu son chiffre d'affaires reculer de 5,2% l'an dernier. Son résultat net a chuté de 36,2%. Les 300 restaurants du groupe cherchent à séduire un consommateur plus rare et obnubilé par le prix.

Une fréquentation en baisse, des additions plus light, un client qui change ses habitudes. Le Groupe Flo a accusé une dégradation de ses résultats l'an dernier, accentuée sur le second semestre. S'élevant à 346,8 millions d'euros, le chiffre d'affaires a baissé de 5,2%. Le résultat net a fondu de 36,2%, à 7,9 millions d'euros. «Nous n'avons pas échappé à la crise de consommation qui touche les loisirs en général, affirme Dominique Giraudier, directeur général du Groupe Flo. 2013 a été une année où nous avons fait de la résistance active, en adaptant notre modèle à ce que sera la consommation de demain».

Si l'activité de midi a tendance à se maintenir en semaine, le recul est flagrant le soir. D'une m...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant