Groupe Crit : Premier semestre 2010

le
0

Communiqué

Chiffre d’affaires : +14,6%

Doublement du résultat net

Le Conseil d’Administration qui s’est réuni le 14 septembre 2010 a arrêté les comptes du premier semestre de l’exercice 2010. Ces comptes ont fait l’objet d’un examen limité des commissaires aux comptes.

En M€

S1 2009

S1 2010

Chiffre d’affaires

528,0

605,2

Résultat opérationnel

En % du chiffre d’affaires

4,4

0,8%

13,7*

2,3%

Résultat avant impôts

3,2

12,7

Charges d’impôts sur le résultat

(0,9)

(8,2)*

Résultat net

2,5

4,5

Résultat net part du Groupe

1,9

3,9

* Faisant suite à la réforme de la taxe professionnelle effective au 1er janvier 2010, la partie de ce nouvel impôt calculée sur la valeur ajoutée, soit la CVAE a été qualifiée en charge d’impôt à hauteur de 6,8 M€ conformément aux IFRS.

Une reprise qui se confirme

Au titre du premier semestre 2010, le Groupe CRIT affiche un chiffre d’affaires de 605,2 M€ en hausse de 14,6% par rapport à la même période de 2009. Comme attendu, cette évolution positive confirme la nette reprise amorcée au second semestre 2009. Les deux pôles d’activité du Groupe contribuent à la croissance.

Sur le pôle travail temporaire et recrutement, le chiffre d’affaires progresse de 13,4 % à 499,5 M€. En France, le Groupe surperforme son marché avec un chiffre d’affaires de 460,2 M€ en hausse de 13,8% sur un marché en croissance de 12,8% (source : Prisme). A l’international, l’activité renoue avec la croissance avec un chiffre d’affaires de 39,4 M€, en hausse de 8,3%. L’Espagne (deux tiers du chiffre d’affaires international) est au cœur de ce redressement avec un chiffre d’affaires de 24,7 M€ en progression de près de 18%.

Sur le pôle multiservices, le chiffre d’affaires ressort à 113,6 M€ en croissance de 20,3%. Cette progression est portée par les activités aéroportuaires qui affichent un chiffre d’affaires de 84,5 M€ en hausse de 32,2% (en repli de 6,3% à base comparable). La croissance a ainsi été portée par l’extension du champ d’intervention du Groupe sur les nouveaux terminaux de Roissy et d’Orly. Les contrats liés à ces nouvelles concessions ont généré plus de 23 M€ de revenus sur le semestre.

Un net rebond de la rentabilité

Une situation financière encore renforcée

La reprise constatée de l’activité se traduit mécaniquement dans la progression des résultats.

Le résultat opérationnel s’établit à 13,7 M€ contre 4,4 M€ au premier semestre 2009. Dans ce résultat, l’impact positif lié à la requalification de la contribution à la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) en charge d’impôt s’établit à 6,8 M€.

Sur le pôle travail temporaire et recrutement, le résultat opérationnel s’établit à 12,6 M€. En France le résultat opérationnel ressort à 12,4 M€ contre 4,0 M€ sur le premier semestre 2009. L’international redevient profitable avec un résultat opérationnel de 0,2 M€ contre une perte de 0,8 M€ au premier semestre 2009.

Sur le pôle multiservices, le résultat opérationnel est stable à 1,1 M€. Ce résultat intègre, dans l’aéroportuaire, l’impact de la baisse du niveau d’activité à périmètre constant et les conséquences du nuage islandais. Dès le second semestre, un redressement des résultats du pôle est attendu.

La charge d’impôt s’établit à 8,2 M€ dont 6,8 M€ de CVAE. Le résultat net part du Groupe est multiplié par deux à 3,9 M€.

Une situation financière solide et sans dette

Avec 180,3 M€ de capitaux propres et une trésorerie nette de 12,8 M€, le Groupe affiche une situation financière solide qui lui assure la capacité à profiter pleinement de la reprise en marche et d’envisager de nouvelles opérations d’acquisitions pour accélérer le développement.

Des perspectives favorables

Travail temporaire et recrutement : une activité toujours bien orientée

Avec un effet de base moins favorable, la bonne orientation de l’activité devrait se confirmer sur la seconde partie de l’exercice. En France les effectifs détachés sur les mois de juillet et août progressent de 15%. Les perspectives sont également bonnes en Espagne malgré la prudence imposée par le contexte local.

Aéroportuaire : priorité à la rentabilité

Dans l’aéroportuaire, le Groupe devrait bénéficier du redémarrage progressif du marché du transport aérien en Europe. Les prochains mois profiteront également de la poursuite du déploiement sur les nouveaux terminaux de Roissy et Orly. Cette poursuite de la croissance associée à la mise en place d’un plan d’appréciation des marges devrait permettre une amélioration de la rentabilité.

Le Groupe CRIT est l’un des leaders du travail temporaire et du recrutement en France. Parallèlement à son cœur de métier, le groupe bénéficie d’un fort positionnement dans le secteur de l’Assistance Aéroportuaire et d’un pôle spécialisé en Ingénierie et Maintenance industrielle. Coté au compartiment B de Nyse Euronext Paris, le Groupe CRIT fait notamment partie des indices CAC Mid&Small 190 et SBF 250.

CONTACTS

Groupe Crit

Michèle Chartier mchartier@groupe-crit.net

Tél : 01.49.18.55.63

Actifin

Stéphane Ruiz sruiz@actifin.fr

Relations Presse : Emilie Dèbes edebes@actifin.fr

Tél : 01.56.88.11.11 www.actifin.fr


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant