Groupe Bonduelle - Inauguration de la première usine de Bonduelle au Brésil

le
0

Oton Nascimento, Secrétaire à la planification et au développement de l’Etat de

Goiás et Pierre Deloffre, Directeur Général du Groupe Bonduelle ont inauguré mardi

à Marajo dans le canton de Cristalina la première unité industrielle du Groupe

Bonduelle au Brésil dont la production de conserves de petits pois avait démarré à la

mi-septembre.

Située dans l’Etat de Goiás, sur le haut plateau central du Brésil à une centaine de

kilomètres au sud-ouest de la capitale Brasilia, l’usine de Cristalina aura à terme une

capacité de 50 000 tonnes de conserves de petits pois et de maïs doux pour un

investissement de 15 millions d’euros. Elle emploie 80 salariés permanents (soit 200

salariés Bonduelle au Brésil) et bénéficie de l’ensemble du savoir-faire du Groupe en

matière d’éco-conception.

Présent au Brésil depuis 1994 avec un bureau commercial, le Groupe Bonduelle y a

tout d’abord accompagné l’expansion des distributeurs français et y a développé la

notoriété de la marque Bonduelle en exportant depuis ses sites européens. Pour

investir le marché brésilien fort de 172 millions de consommateurs, le Groupe

Bonduelle a décidé d’investir localement. Son choix s’est arrêté sur les hauts

plateaux du centre du pays dont le climat subtropical permet une mise en culture

365 jours par an.

La conserverie de Cristalina a été conçue dans le droit fil de la politique

environnementale et de développement durable du Groupe Bonduelle et bénéficie

de l’ensemble de son savoir-faire dans ce domaine. Ainsi par exemple, sa chaufferie

est alimentée par une plante locale, le Capim Elefante Paraiso cultivée dans ce but

et irriguée par les eaux de rejet de l’usine. Bien entendu, le site retenu pour la

construction n’a nécessité aucune déforestation

Après un mois de campagne de production de petits pois (des conserves de petits

pois à partir de légumes frais alors que le marché ne propose que des conserves de

pois réhydratés), l’usine brésilienne de Bonduelle fabrique depuis une semaine des

conserves de maïs doux sous vide, une nouveauté dans ce pays où l’on ne trouve

que du maïs au jus.

Cette conserverie d’une capacité de 50 000 tonnes pourra être doublée à terme

d’une unité de surgélation de légumes, toujours destinés au marché local.

Avec l’usine brésilienne de Cristalina, la première en Amérique du Sud, le Groupe

Bonduelle exploite en 2010, 42 sites industriels à travers le monde.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant