Groupama se remet sur pieds peu à peu

le
0
L'assureur mutualiste a essuyé de nouveau une perte en 2012. Mais après les graves troubles de 2011, la compagnie apparaît de nouveau solide. Il lui faut maintenant redresser la rentabilité de ses métiers.

Groupama clôt l'année 2012 sur une perte de 589 millions d'euros. Ce résultat décevant s'explique par la multitude des opérations de cessions d'actifs et de lignes de portefeuilles bouclées l'année dernière.

Les activités d'assurance affichent des performances contrastées dans un contexte difficile. Le chiffre d'affaires du groupe apparaît en baisse de 3,8% à 14 milliards d'euros. En France, il chute de 4,1%. À l'exception de la Turquie et de la Roumanie, tous les marchés internationaux accusent un repli.

Rentabilité à redresser

L'assurance-vie a souffert du contexte de taux d'intérêt bas et sans doute, du moins au premier semestre, de mouvements de crainte liés à la marque Groupama. Le chiffre d'affaires de ces métiers, dorénavant essen...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant