Grossesse à risque : 20 % des femmes concernées

le
0
La plupart des femmes enceintes, bien que très suivies, sous-évaluent les dangers pendant leur grossesse.

Pour quelque 830 .000 femmes enceintes en France chaque année, 160.000 présenteront une grossesse pathologique. Une grossesse «au cours de laquelle survient un événement qui comporte un risque pour la mère ou pour l'enfant». Un risque non négligeable que les femmes enceintes, bien que très suivies, sous-évaluent largement. C'est le principal constat d'une enquête menée auprès d'un millier de femmes à la demande de Premup (la fondation de coopération scientifique sur la grossesse et la prématurité). Ainsi, plus d'une femme sur trois ne considère pas la grossesse comme une période à risque. «Un constat très étonnant et instructif», souligne le Dr Danièle Evain Brion, la directrice de la fondation PremUp.

Toujours selon l'étude, plus de 50 % des femmes déclarent n'avoir rien fait pour préparer médicalement leur grossesse. Elles sont aussi très nombreuse...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant