Grosse saisie d'ivoire et de cornes de rhinocéros au Mozambique

le , mis à jour à 20:14
0

MAPUTO, 14 mai (Reuters) - La police mozambicaine a annoncé jeudi avoir saisi au domicile d'un ressortissant chinois environ 1,3 tonne d'ivoire et de cornes de rhinocéros provenant du braconnage de 170 éléphants et 65 rhinocéros. "Il ne fait aucun doute que cette affaire est liée au braconnage. Des pièces d'ivoire étaient encore tâchées de sang frais, ce qui indique que certains animaux ont été tués récemment", a déclaré un porte-parole de la police. Le braconnage fait des ravages en Afrique australe et orientale, dont les populations d'éléphants et de rhinocéros sont menacées par la demande croissante des Chinois et des Vietnamiens pour l'ivoire et les cornes, utilisés comme objets ornementaux ou dans la médecine traditionnelle. L'Afrique du Sud, qui abrite plus de 80% des rhinocéros dans le monde, en a perdu 1.215 l'an dernier, la plupart dans le Parc national Kruger, frontalier du Mozambique, où la corruption et la pauvreté facilitent le travail des réseaux de trafiquants. (Manuel Mucari; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant