Grosjean y était presque, Vettel s'en rapproche

le
0
Grosjean y était presque, Vettel s'en rapproche
Grosjean y était presque, Vettel s'en rapproche

Sebastian Vettel devra encore patienter avant de décrocher son quatrième titre de champion du monde consécutif. Mais l'issue se rapproche encore un peu plus pour l'Allemand qui s'est imposé au Grand Prix du Japon, ce dimanche. Grâce à sa neuvième victoire de la saison, la cinquième consécutive, « Baby Schumi » s'est rapproché un peu plus d'Alain Prost, quadruple champion du monde (1985, 1986, 1989, 1993). Ultra dominateur la semaine dernière en Corée du Sud, Vettel a cette fois su attendre son heure pour bâtir son succès. Car il a été chahuté par un superbe Romain Grosjean (Lotus). Quatrième sur la grille de départ, le Français a réussi un départ canon grillant la politesse aux à Webber, parti en pole, et Vettel, les deux pilotes Red Bull pour prendre la tête de la course.

Red Bull trop fort pour Grosjean

Une superbe man?uvre qu'a tenté d'imiter Lewis Hamilton (Mercedesà mais le Britannique n'a pas connu la même réussite puisqu'en tentant de dépasser Vettel, sa roue arrière a heurté l'aileron de la monoplace de l'Allemand. Après être repassé aux stands, le Britannique s'est finalement résolu à jeter l'éponge quelques instants plus tard au neuvième tour. Loin de ces préoccupations, Romain Grosjean a enchainé les tours en tête avant de rentrer aux stands et de céder face à la supériorité des Red Bull. Très pressants, Mark Webber et Sebastian Vettel ont su prendre le meilleur sur le Français au jeu des arrêts aux stands. Mais après son deuxième arrêt, Grosjean, deuxième, a livré une bataille magnifique avec Webber pour conserver sa place derrière Vettel passé devant. Malgré l'usure de ses pneus et une Red Bull plus performante, le Français a a longtemps tenu avant de s'avouer vaincu à deux tours de la fin. Comme la semaine dernière à Yeongam, Grosjean se contente de la troisième place.

Alonso retarde le sacre

Cette bagarre entre les deux hommes a fait les affaires de Sebastian Vettel. Passé leader après son deuxième arrêt également, l'Allemand a profité de ce duel pour creuser l'écart en tête et construire son succès qui ne le sacre pas encore champion du monde. La quatrième place de Fernando Alonso, qui devait terminer au-delà de la huitième place, retarde l'échéance. Avec 90 points d'avance sur l'Espagnol, Vettel profite d'un gros matelas d'avance qui pourrait lui permettre d'être sacré dans deux semaines en Inde.

F1 - GRAND PRIX DU JAPONDimanche 13 octobre 20131- Sebastian Vettel (ALL/Red Bull)2- Mark Webber (AUS/Red Bull) à 7''13- Romain Grosjean (FRA/Lotus) à 9''94- Fernando Alonso (ESP/Ferrari) à 45''65- Kimi Räikkönen (FIN/Lotus) à 47''36- Nico Hulkenberg (ALL/Sauber) à 51''67- Esteban Gutierrez (MEX/Sauber) à 1'11'68- Nico Rosberg (ALL/Mercedes) à 1''129- Jenson Button (GBR/McLaren) à 1''20'810- Felipe Massa (BRE/Ferrari) à 1''29''2...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant