Gros coup de frein sur le marché mondial des tablettes

le
0
Gros coup de frein sur le marché mondial des tablettes
Gros coup de frein sur le marché mondial des tablettes

(AFP) - La croissance est presque tombée au point mort au premier trimestre sur le marché mondial des tablettes, avec des ventes en hausse de seulement 3,9 % sur un an, selon des estimations publiées jeudi.La progression atteignait encore 28,2 % au quatrième trimestre 2013, rappelle le cabinet de recherche IDC, auteur de l'étude.

"Le ralentissement s'est ressenti sur tous les systèmes d'exploitation et toutes les tailles d'écrans, et signale probablement une année encore plus difficile", souligne IDC dans un communiqué."L'essor des téléphones à grand écran et les consommateurs qui conservent leur tablette existante pour une durée plus longue ont contribué à un trimestre plus faible que prévu", et la croissance des ventes aux entreprises n'a pas été suffisante pour compenser le ralentissement des ventes grand public, a expliqué Tom Mainelli, un analyste d'IDC.

Au total 50,4 millions de tablettes ont été écoulées dans le monde au cours des trois premiers mois de l'année.

Le groupe américain Apple conserve la première place avec 16,4 millions d'iPad vendus, soit 32,5 % du total. Sa part de marché est toutefois en baisse comparé à début 2013 où il affichait encore 40,2 %, de même que par rapport au dernier trimestre 2013 où il représentait 33,8 % du marché.

Le numéro deux du secteur, le sud-coréen Samsung, pointe à 22,3 % avec 11,2 millions de tablettes vendues. C'est en recul sur un an (32 %), mais mieux qu'au trimestre précédent (18,8%).

Le distributeur en ligne Amazon, dont le Kindle Fire avait enregistré de bonnes ventes à Noël, est retombé de la troisième à la cinquième place, avec seulement 1 million d'unités vendues au premier trimestre contre 5,8 millions sur les trois mois précédents, et une part de marché ramenée de 7,6 % à 1,9 %.

Il a été dépassé par les groupes taïwanais Asus et le chinois Lenovo, qui, au premier trimestre, s'adjugent respectivement 5 % et 4,1 % du marché ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant