Gros couac au démarrage pour l'appli UMP

le
0
Départ raté pour la nouvelle appli de l'UMP, Direct citoyen.
Départ raté pour la nouvelle appli de l'UMP, Direct citoyen.

Direct citoyen, la nouvelle application de vote dédiée aux adhérents et sympathisants UMP lancée mercredi, a connu des débuts difficiles. Ayant oublié de réserver le nom de domaine de ce nouvel outil indispensable à toute politique 2.0, les futurs républicains se sont fait damner le pion par une appli homonyme : "Manque de chance, ils ont complètement oublié de réserver le nom de leur application. Eh oui ! Sur IOS, une application doit avoir un nom unique. Il faut donc vérifier avant toute action la disponibilité d'un nom et le bloquer", a expliqué au Lab Arsène Huot, propriétaire de l'importune application. Vote électroniqueIl n'hésite d'ailleurs pas à chambrer l'UMP : "Mon idée d'appli a vu le jour bien avant l'annonce de l'UMP, mais leur erreur nous a permis de profiter d'une communication gratuite, et on les en remercie !", plaisante-t-il. En effet, nombre de sympathisants se sont laissé piéger et ont téléchargé la mauvaise application. Mais ce jeudi, tout semble être rentré dans l'ordre, et sur iPhone l'application apparaissait sans encombres dans le moteur de recherches. Tant mieux pour les (210 000) adhérents de l'UMP, car ils seront appelés à voter sur Direct citoyen dès les 28 et 29 mai prochains pour valider (ou non) le nouveau nom de leur parti.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant