Grippe H7N9 : la Chine prend des mesures

le
0
Une variante de la grippe aviaire a contaminé 16 personnes en Chine, où l'inquiétude grandit. La ville de Shanghai a abattu des milliers de volailles pour limiter la transmission du virus à l'homme.

Le virus H7N9 de la grippe aviaire a fait un sixième mort près de Shanghai, où les autorités ont décidé de conjuguer abattage localisé et fermeture des marchés aux volailles pour circonscrire la souche infectieuse. Devant ces contaminations humaines inédites - seize depuis février - les experts restent prudents tout en craignant à terme une mutation génétique du virus qui permettrait alors l'infection d'homme à homme.

Le nouveau décès, celui d'un agriculteur de 64 ans de la province du Zhejiang, a été rapporté vendredi par l'agence de presse officielle Chine nouvelle. C'est la deuxième personne de cette province orientale chinoise à mourir des complications respiratoires provoquées par le virus H7N9. Quatre autres sont mortes à Shanghai, qui présentaient une...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant