Grippe A : les effets secondaires du vaccin alourdissent la facture

le
0
Depuis 2009, l'Etat a dû dédommager six victimes du sérum anti-H1N1 atteints par la maladie du sommeil. Quinze autres dossiers pourraient faire l'objet d'indemnisations, portant la facture à deux million d'euros.

Le 20 octobre 2009, le ministère de la Santé enclenchait tambour battant une campagne de vaccination contre l'épidémie de grippe A/H1N1, laquelle avait causé la mort de deux personnes en France durant l'été. À l'époque, les moyens considérables mis en oeuvre par le gouvernement (94 millions de doses commandées pour un montant officiel de 675 millions d'euros) avaient suscité la polémique, d'autant qu'à peine 10% de la population s'était déplacée jusqu'aux centres d'injection. Loin d'être éteinte, la controverse sur ce «fiasco» sanitaire et financier rebondit quatre ans après: Le Parisien révèle vendredi que les pouvoirs publics ont indemnisé depuis 2009 six victimes atteintes de narcolepsie-cataplexie, ou maladie du sommeil, suite à l'inoculation du s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant