Griezmann veut "gagner la prochaine finale"

le
0
Griezmann veut "gagner la prochaine finale"
Griezmann veut "gagner la prochaine finale"

L'Atletico Madrid a subit une lourde défaite contre le Real Madrid (0-3). Un match où Antoine Griezmann a été peu en vue quand son concurrent pour le Ballon d'Or, Cristiano Ronaldo, s'est offert un triplé.

La saison 2016 aura été une grande saison pour Antoine Griezmann. L'attaquant de l'Atletico Madrid a confirmé tout le bien que l'on pensait de lui. Il a surtout confirmé son explosion au plus haut niveau. Il ne lui a manqué au final qu'un titre pour valider cette grosse saison. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir eu l'occasion de rajouter une ligne à son palmarès. Tout commence avec la finale de la Ligue des Champions contre le Real Madrid. Le natif de Mâcon a eu l’opportunité de ramener son équipe à égalité dès la reprise de la seconde mi-temps. Malheureusement, son tir vient s'écraser sur la barre et c'est tout un peuple rouge et blanc qui voit le Real s'offrir une "Undecima" contre le voisin de toujours. Rebelote début juillet avec la finale de l'Euro 2016 au Stade de France contre le Portugal (0-1). Cette fois, c'est Eder qui vient mettre fin aux espoirs d'un titre à domicile et d'un possible Ballon d'Or. Des défaites qui forgent malgré tout Griezmann. " Je suis très content de ma saison, a-t-il confié à BeIn Sports. C’était important pour moi d’être présent dans les grands matchs, de faire une grosse saison et d’être régulier. Je pense avoir réussi, il ne m’a manqué que les deux finales. On peut encore progresser, il reste du chemin à faire. Ça a été deux finales très dures mais ça permet d’apprendre et j’espère que la prochaine finale, je la gagnerai." Le nouveau fer de lance de l'équipe de France n'aura pas pu prendre sa revanche ce samedi. Les hommes de Diego Simeone ont subit la loi du Real Madrid (0-3) derrière un grand Cristiano Ronaldo, auteur d'un triplé. Antoine Griezmann n'a pas été très en vue, bien muselé par la défense mise en place par Zinedine Zidane, notamment Raphaël Varane, son coéquipier chez les Bleus et dont il pense le plus grand bien. "Je m’entends très bien avec lui. C’est un bon pote, un bon gars dans le vestiaire et en dehors du terrain. C’est un grand défenseur, un des futurs meilleurs centraux s’il reste comme il est, posé, tranquille. Il a tout : un bon jeu de tête, il va vite, avec ses pieds il sait relancer". Avec neuf points de retard sur le leader, l'Atletico Madrid espère retrouver son serial buteur (6 buts en 11 matchs) pour l'aider à jouer les troubles fêtes entre le Real et le Barça.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant