Griezmann et Suarez donnent rendez-vous en 2015.

le
0
Griezmann et Suarez donnent rendez-vous en 2015.
Griezmann et Suarez donnent rendez-vous en 2015.

Auteur de son premier triplé avec l'Atlético, Antoine Griezmann quitte 2014 le sourire aux lèvres. Luis Suarez également, lui qui vient de caler son premier pion en Liga. Sinon, Villarreal continue de surprendre et Djukic aimerait voir plus de couilles.

  • L'équipe du week-end Le sous-marin jaune ne se cache plus. Après une nouvelle victoire en Liga, la cinquième consécutive, Villarreal fait un joli cinquième au classement. Ce dimanche, sous le soleil de la côte méditerranéenne, c'est un Deportivo La Corogne malade qui s'est incliné au Madrigal. Un succès facile (3-0) qui doit beaucoup à la force de frappe offensive des hommes de Marcelino Garcia Toral. Rapidement aux commandes après un but de renard de Giovani Dos Santos (10'), les locaux ont enfoncé le clou par leur pépite argentine, le bien nommé Luciano Vietto. Seul buteur au Vicente Calderon il y a une semaine, l'attaquant de 21 ans a claqué un petit doublé en cinq minutes. Les deux pions, copier-coller, lui permettent même d'atteindre la barre des sept banderilles en Liga (pour 15 matchs joués). Toujours en course en Europa League, solidement accroché au premier quart du championnat espagnol, Villarreal commence à faire flipper. Et c'est tant mieux.

  • L'homme du week-end L'air basque réussit toujours aussi bien à Antoine Griezmann. En déplacement dans le nouveau San Mamés, l'ancien de la Real a claqué son premier triplé rojiblanco. Autrement dit, autant de buts que lors des quinze premières journées de championnat. Mené à la mi-temps par un pion de Mikel Rico, l'Atlético de Madrid s'en est remis au talent de sa recrue star de l'été. Dès la reprise, le Bleu y va de sa tête (46') avant d'offrir un petit bijou de technicité. Positionné en vrai neuf, il contrôle de l'extérieur une longue ouverture de Juanfran. Après une conduite tout en exter', il crucifie Iraizoz d'un plat du pied sécurité. A dix minutes du terme, il s'offre un hat-trick en reprenant un raté de Raul Garcia qu'il avait servi. Bien que hors-jeu, il repart de San Mamés avec le ballon sous le bras. Et permet à la bande à Simeone de ne pas perdre plus de terrain sur le Real Madrid et le FC Barcelone.






  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant