Griezmann a marqué des points

le
0
Griezmann a marqué des points
Griezmann a marqué des points

Il n'a pas fusillé le gardien adverse d'une demi-volée pétaradante. Il n'a pas trompé Jasper Cillessen d'une reprise acrobatique digne de Zlatan Ibrahimovic. Mais pour sa première en sélection nationale A, Antoine Griezmann a été à la hauteur des attentes placées en lui. L'attaquant de la Real Sociedad a mis du temps à se mettre dans le match. Un brin timide, il a longtemps attendu son premier ballon sur son côté droit. Si pendant dix minutes, il ne touche que très peu de ballons, sa tête de la 11eme minute, bien que non cadrée, va le mettre en confiance. Après s'être contenté d'évoluer dans sa zone, le voilà qui s'accorde avec Karim Benzema pour plonger dans l'axe. Mais alors que certains joueurs dézonent au détriment du positionnement général, Griezmann le fait toujours en s'informant de la position de ses partenaires et n'oublie jamais le repositionnement défensif.

Une passe presque décisive pour Benzema

Du coup, le pensionnaire de la Liga se met au diapason d'une formation en confiance. A la 19eme minute, c'est de la gauche, après une permutation avec Valbuena, qui lui adresse un centre parfait qu'il est à deux doigts de pied d'offrir l'ouverture du score à Benzema, avant que celui-ci n'ouvre le score sur un service de Matuidi. Grisé par ses dernières actions, il gratifie le public d'une superbe déviation de la poitrine vers Evra sur le côté gauche. Comme le disait récemment Philippe Montanier, son ancien coach au Pays basque, Griezmann respire le football même s'il laisse volontiers pour le moment la Une à ses partenaires.

La Coupe du Monde démarre dans 98 jours

En seconde période, on a même vu Griezmann associé à Lucas Digne, autre débutant sur le côté gauche. Avec intelligence, Griezmann a su défendre pour faciliter la vie au remplaçant d'Evra. Et dans le jeu, comme le Parisien n'a pas hésité à déborder, Griezmann lui a laissé quelques espaces en sollicitant des appels dans l'axe. S'il marque beaucoup en Espagne, voilà pourquoi. Griezmann n'est pas uniquement un joueur de couloir qui déborde et centre. Il a le bagage pour devenir un véritable attaquant de pointe. Avec l'entrée de Ribéry à gauche, Griezmann a retrouvé son couloir droit. Pas de souci non plus pour lui. Il a les deux pieds. Nul doute que cette première, de qualité à défaut d'être extraordinaire, sera suivie d'autres appels. S'il s'inquiétait sur son avenir en Bleu, Griezmann peut être rassuré, ses 68 minutes passées sur le pré du Stade de France ont été des plus intéressantes. La Coupe du Monde démarre dans 98 jours. Il y sera. Tout comme Lucas Digne, auteur d'une bonne entrée en jeu pendant 45 minutes. La France prépare le Brésil, mais aussi sa fête à la maison, l'Euro 2016...De notre envoyé spécial au Stade de France

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant