Grèves : Vallini prêt à légiférer

le
0
Le sénateur PS est ouvert à un encadrement.

En homme de gauche qui se respecte, André Vallini pense que «toute grève est légitime» et en particulier celle des agents de sûreté dans les aéroports. Invité hier du «Talk-Orange-Le Figaro» il a attribué à un «dialogue social inexistant» le fait que «les salariés soient contraints de faire grève au moment où cela gêne le plus les usagers pour être entendus». «C'est lamentable qu'on doive en arriver là» a-t-il ajouté, avant d'avancer une proposition qui, elle, détonne par rapport au discours socialiste: s'inspirer de l'encadrement du droit de grève dans les transports ferroviaires pour l'adapter aux transports aériens. Reconnaissant que «ça va plutôt mieux dans le transport ferroviaire» depuis que le gouvernement a légiféré, le sénateur PS de l'Isère a estimé: «Le système donne plutôt satisfaction. On pourrait faire la même chose dans le transport aérien.» De là à voter la proposition du député UMP Éric Diard, soumise à l'Assemblü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant