Grèves mercredi : trafic SNCF «fortement perturbé», normal dans le métro

le , mis à jour à 13:11
0

Journée noire en perspective dans les transports mercredi. Salaires, emploi, conditions de travail : les syndicats de la SNCF, ressoudés, et ceux de la RATP appellent le même jour, mercredi, à cesser le travail, laissant augurer d'importantes difficultés de transports notamment en Ile-de-France. Dans les deux cas, le mouvement débutera mardi soir (dès 19 heures côté SNCF, 22 heures à la RATP) et s'achèvera jeudi matin.

La RATP a annoncé lundi soir ses prévisions : il y aura un train sur deux sur le RER B et le trafic du métro sera normal. Sur le RER A, le trafic sera «quasi normal» et l'interconnexion avec le réseau SNCF sera assurée en gare de Nanterre Préfecture pour les trains de la branche Cergy.

En Ile-de-France, qui concentre 60% du trafic, la SNCF prévoit 1 Transilien sur 3 en moyenne, notamment sur les RER C, D et E. Sur le RER A, ligne la plus fréquentée d'Europe, 2 trains sur 3 sont annoncés sur la portion gérée par la SNCF. Sur le RER B, il est prévu 1 train sur 4 sur la portion nord, et 1 sur 2 sur la portion sud. Aucun train ne circulera sur la ligne U et, sur les lignes K et T4, des bus de substitution sont prévus.

1 TGV sur 3 prévu

La SNCF a annoncé que le trafic ferroviaire sera «très fortement perturbé» avec en moyenne un tiers des trains prévus en Ile-de-France, sur les lignes régionales et la plupart des lignes TGV nationales. 

Voici le détail ligne par ligne : Axe Nord : 1 TGV sur 3 sur radiales et intersecteurs, Axe Est : 1 TGV sur 2 sur radiales, Axe Atlantique : 1 TGV sur 3 sur radiales et intersecteurs, Axe Sud-Est : 1 TGV sur 3 sur radiales et intersecteurs et OUIGO : 4 TGV sur 10.

Aucun Intercités de nuit ne circulera durant la période du préavis de grève (non reconductible), déposé par la CGT, l'Unsa, SUD et la CFDT de mardi 19 heures à jeudi 8 heures. Côté liaisons internationales, les perturbations seront plus réduites puisque la moitié des TGV Lyria (vers la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant