Grèves en série chez Impala Platinum

le
0
La compagnie sud-africaine Impala Platinum a annoncé ce mardi le licenciement de trois de ses employés grévistes du site de Rustenburg, au nord-est du pays. Ceux-ci faisaient partie des meneurs du mouvement social, suivi par environ 5.000 travailleurs mais déclaré illégal par un tribunal local.

Insatisfaits par l'accord trouvé en octobre dernier entre la direction et le principal syndicat minier sud-africain (le NUM), les mineurs exigent de nouvelles augmentations de salaires, de l'ordre de 18% selon la presse locale.

Impala, qui extrait 1,7 million d'onces de platine chaque année, soit 28% du total mondial, fait actuellement face à une autre grève au Zimbabwe, où les travailleurs réclament le paiement de leur facture d'électricité personnelle par leur employeur. Ce mouvement, entamé le weekend dernier, aurait également déjà affecté les activités du groupe.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant