Grèves à venir dans les ports américains

le
0

(Commodesk) Les syndicats des ports de la côte est des Etats-Unis ont annoncé qu'ils appelleraient à la grève fin septembre si les négociations salariales en cours n'aboutissent pas. L'International Longshoremen's Association, la principale organisation de travailleurs, réclame une hausse des primes.

Les affréteurs devraient donc être tentés d'utiliser d'autres ports, dans le golfe du Mexique ou sur la côte ouest, pour décharger leurs marchandises aux Etats-Unis. Des responsables du port de Los Angeles avaient même déjà annoncé qu'ils s'attendaient à une hausse de leur activité dans un mois.

Mais les principaux ports de la côte ouest sont également touchés par des mouvements sociaux depuis quelques jours. Début août, le port de Portland, par lequel transitent notamment des céréales et des métaux, avait trouvé un accord pour indemniser les opérateurs suite à une grève de deux mois. Des travailleurs du port de Long Beach, deuxième port à conteneurs des Etats-Unis, craignent un recours de plus en plus fréquent à la délocalisation de certains emplois et menacent de cesser le travail dans les prochaines semaines.

Sur les sites de Long Beach et Los Angeles, les deux plus grands ports de la côte ouest, les contrats sur la sécurité sont en cours de renégociation avec Pacific Maritime Association (PMA), le principal opérateur du port. Des rumeurs font état d'un possible lock-out de la part des autorités portuaires, ce qui entraînerait un ralentissement de 40% des importations de containeurs depuis l'Asie.

Les menaces de grèves dans les ports américains n'ont pour le moment pas eu de conséquences sur le trafic maritime.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant